Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Incertitudes avant l'ultimatum sur la dette

Wall street : Incertitudes avant l'ultimatum sur la dette

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York se montre hésitante vendredi, alors qu'il n'apparaît pas du tout certain que démocrates et républicaines parviennent à s'entendre sur le déplafonnement de la dette d'ici ce soir, ultimatum donné par Barack Obama pour résoudre le dossier.

Vers 11h30 (heure de New York), l'indice Dow Jones se replie de 0,3% à 12.686,7 points, tandis que le Nasdaq Composite grignote 0,2% à 2841,1 points.

Le S&P 500 recule de son côté 0,1% à 1342 points.

'Le S&P 500 risque de rencontrer une forte résistance à l'approche de ses plus hauts de l'année (1350-1375 points), mais si on arrive à enfoncer ce seuil dans des volumes convaincants, on pourrait se montrer plus optimiste', estime Sameer Samana, analyste chez Wells Fargo Advisors.

'En revanche, si le marché se retourne vraiment à la baisse, on pourrait revenir tester les 1250-1300 points', prévient-il.

Il est vrai que l'affaire semble se compliquer dans la résolution du dossier du plafond de la dette américaine au vu de l'attitude intransigeante adoptée par les républicains et leurs alliés du 'tea party'.

Aucune statistique économique ne figurant au programme aujourd'hui, les investisseurs ont en revanche tout le loisir de se concentrer sur les publications de résultats.

Après un parcours sans faute au cours des derniers mois (le titre avait pris 19% depuis le début de l'année), Caterpillar chute de presque 6% sur le Dow après avoir publié un bénéfice net de deuxième trimestre inférieur aux prévisions.

Microsoft évolue autour de l'équilibre après avoir terminé son exercice 2010-2011 sur une note positive avec un dernier trimestre au-dessus des prévisions des analystes, même si son activité Windows a fait preuve d'une certaine faiblesse.

General Electric se replie de 0,5% après avoir pourtant fait part d'un cinquième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres pour son bénéfice par action, grâce à de solides contributions de GE Capital et de la majorité de ses activités industrielles.

McDonald's prend plus de 3% après avoir réussi à faire progresser son bénéfice net de 15% au deuxième trimestre à la faveur d'une progression quasi-équivalente de son chiffre d'affaires.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...