Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Hésitations avant le rapport sur l'emploi

Wall street : Hésitations avant le rapport sur l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street hésite vendredi avant la parution, demain, des chiffres très attendus de l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de mars.

Vers 11h45 (heure de New York), le Dow Jones est à l'équilibre, à 12.345,9 points, tandis que le Nasdaq Composite se replie de 0,2% à 2771,2 points.

Sur le premier trimestre, qui se clôturera ce soir, le Dow Jones a progressé de 6,6% et le Nasdaq de 4,5%.

'Nous avons souvent répété au cours de la semaine que les faibles volumes indiquaient à quel point les acheteurs et les vendeurs ne souhaitaient pas s'impliquer', rappelle Scott Marcouiller, chez Wells Fargo Advisors.

'On voit que beaucoup d'investisseurs se tiennent à l'écart et préfèrent ne pas participer', souligne-t-il.

Les différentes statistiques économiques publiées dans la matinée n'ont pas permis d'animer la tendance.

Selon le Département du Travail, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué de 6000 à 388.000 lors de la semaine au 26 février, alors que les économistes attendaient en moyenne 380.000 inscriptions.

Le Département du Travail publiera demain son rapport officiel sur l'emploi, toujours très suivi par les marchés. Les économistes attendent environ 165.000 créations d'emplois pour le mois de mars, avec un taux de chômage qui devrait rester stable à 8,9%.

L'annonce d'un repli de l'indice d'activité PMI de Chicago à 70,6 en mars, contre 71,2 le mois précédent, puis d'un recul de 0,1% des commandes à l'industrie en février, ont également été accueillis sans grands émois.

Illustration de l'apathie des investisseurs, le dollar n'évolue gère et cote autour de 1,4185 euro à la mi-journée.

Du côté des valeurs, Microsoft recule de 0,1% après avoir décidé de déposer une plainte à l'encontre de Google auprès de la Commission européenne, dans le cadre de l'enquête de Bruxelles concernant une éventuelle position dominante du moteur de recherche en Europe.

Berkshire Hathaway perd 1,5% après la démission de David Sokol, présenté comme le successeur de Warren Buffett, dans le sillage d'une affaire de délit d'initiés chez Lubrizol, une entreprise récemment rachetée par la holding.

American International Group (AIG) cède 2,6% après une réorganisation de Chartis, sa branche d'assurance dommages, qui sera désormais dirigée par Peter Hancock, jusqu'à présent vice-président d'AIG en charge des finances, du risque et des investissements.

Biogen Idec avance de 1,3% après le recrutement d'un premier patient dans l'étude de phase III visant à évaluer l'efficacité, l'innocuité et la pharmacocinétique du dexpramipexole chez les patients atteints de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI