Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Hésitations autour d'un rebond

Wall street : Hésitations autour d'un rebond

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains devraient encore faire preuve d'une grande volatilité jeudi, hésitant à rebondir après quatre séances consécutives de repli.

A quelques minutes de l'ouverture, le contrat futur sur l'indice S&P 500 avance d'à peine 1,5 point à 1324 points, tandis que le Nasdaq 100 Future prend 3,7 points à 2561,25 points, prémisse d'un début de séance stable, voire en légère hausse.

En Europe, les investisseurs s'inquiètent des tensions sur les rendements des obligations espagnoles à la suite d'une adjudication marquée par une hausse du coût d'emprunt pour Madrid.

Le scénario se répète de toute façon depuis une semaine. En dépit de bons chiffres économiques, les inquiétudes au sujet de l'Europe finissent de toute façon par resurgir et la consolidation l'emporte à la clôture.

Seule différence, les statistiques publiées dans la matinée sont moins brillantes qu'au cours des derniers jours.

Selon le le Département du Travail, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage sont restées stables aux Etats-Unis d'une semaine à l'autre, à 370.000 lors de la semaine du 12 mai.

Hier, le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed (FOMC) était déjà dénué de bonnes surprises.

'Les bons indicateurs dont on a pris connaissance récemment limitent finalement les probabilités d'une nouvelle vague d'assouplissement monétaire (QE)', regrette un analyste.

L'indicateur avancé du Conference Board et l'indice de la Fed de Philadelphie paraîtront dans le courant de la matinée.

Du côté des valeurs, Wal-Mart est attendu en hausse (+3,3%) après avoir dépassé les prévisions de résultats au premier trimestre grâce à des ventes à périmètre comparable plus forte que prévu.

Le distributeur n'a en revanche pas fait de commentaires sur les allégations de corruption qui minent son cours de Bourse depuis un mois.

Un jour avant son entrée en Bourse, Facebook attise toutes les convoitises. Certains opérateurs évoquent d'ores et déjà une capitalisation de l'ordre de 130 milliards de dollars à l'issue du premier jour de cotations, soit l'équivalent d'un géant de la technologie comme Intel.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI