Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Hésitations après un indicateur peu rassurant

mardi 28 juin 2022 à 17h25
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York se cherche une tendance mardi dans les premiers échanges, un indicateur peu rassurant étant venu effacer l'effet positif lié à la hausse des valeurs énergétiques et financières.

En fin de matinée, le Dow Jones avance de presque 0,3% à 31.529,5 points, mais le Nasdaq Composite cède plus de 0,5% à 11.462,9 points.

Les investisseurs ont appris peu après l'ouverture que la confiance du consommateur américain s'était de nouveau dégradée au mois de juin, au sens de l'enquête mensuelle du Conference Board.

L'indice de confiance calculé par l'organisation patronale a reculé de 4,5 points ce mois-ci pour revenir à 98,7, son plus bas niveau depuis février 2021, après 103,2 en mai.

La composante mesurant le jugement des consommateurs sur leur situation actuelle n'a que très légèrement baissé, à 147,1 contre 147,4 le mois passé, mais celle de leurs anticipations a chuté à 66,4, après 73,7 en mai, soit un nouveau plus bas depuis mars 2013.

Lynn Franco, la directrice de la recherche économique du Conference Board, explique cet accès de faiblesse par la préoccupation grandissante des ménages au sujet de l'inflation, tout particulièrement en ce qui concerne les prix de l'essence et de l'alimentation.

Ces données confirment le scénario d'un net ralentissement de la première économie mondiale, voire même les craintes grandissantes d'une prochaine entrée en récession.

'Que nous entrions en récession ou non, le ralentissement attendu de l'activité et la volatilité continue des marchés en donnent en tout cas l'impression aux investisseurs', souligne un trader.

Après leur coup de mou du début du mois, les cours du pétrole poursuivent leur redressement, avec un baril de brut texan qui avance de 0,7% à 110,4 dollars.

Dans leur sillage, les valeurs de l'énergie gagnent 2,4%, signant la meilleure performance sectorielle du S&P 500. Parmi les plus fortes hausses du Dow, Chevron s'adjuge plus de 2% et ExxonMobil prend 3,3%.

Les valeurs bancaires leur emboîtent le pas après que plusieurs établissements ont manifesté leur intention de consacrer davantage à la rémunération de leurs actionnaires suite aux bons résultats obtenus aux 'stress tests' de la Réserve fédérale.

Morgan Stanley s'adjuge ainsi plus de 1,8% suite à l'annonce d'une augmentation de 11% de son dividende et de la mise en place d'un programme de rachat d'actions de 20 milliards de dollars.

Plus forte baisse du Dow, Nike chute de plus de 4% après une publication trimestrielle qualifiée de 'brouillonne' par les analystes, ayant notamment fait apparaître de grandes disparités dans ses performances selon les régions.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +31.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat