Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Hausse alimentée par des rachats de découvert

Wall Street : Hausse alimentée par des rachats de découvert

tradingsat

(CercleFinance.com) - La poussée haussière a été totalement linéaire, obstinée et, pour résumer, typiquement algorithmique.

Les vendeurs à découvert ont été complètement désarçonnés par une hausse d'une ampleur imprévue et surtout difficilement justifiable au vu des chiffres de l'emploi américain de janvier.

Wall Street semble avoir considéré que la 'mauvaise nouvelle' (113.000 postes non-agricoles créés au lieu des 180.000 attendus) a constitué en fait une 'bonne nouvelle'.

La hausse a atteint +1,03% sur le Dow Jones, +1,15% sur le Russel-2000, +1,36% sur le 'S&P' (+0,8% sur la semaine) et +1,7% sur le Nasdaq. Le 'VIX' s'est détendu spectaculairement de -11,3% et est repassé sous les 16 (à 15,3) contre 21 en début de semaine.

Le scénario semblait écrit depuis 48 heures: quels que soient les chiffres (bons ou mauvais) et les annonces plutôt 'faucon' de membres de la FED (ou l'absence d'annonce comme avec Mario Draghi jeudi), les indices étaient voués à remonter en force et les vendeurs à se faire laminer.

Les acheteurs, eux, se sont apparemment réjouis d'une seconde franche déception consécutive concernant les créations d'emploi aux Etats-Unis : les conditions météo ont certes expliqué un déficit d'embauches dans le BTP, mais pas un écart négatif d'un tiers par rapport aux prévisions.

On notera cependant un petit bémol positif avec le taux de chômage qui a diminué de 0,1 point à 6,6% de la population active (le taux de participation des Américains en capacité de travailler étant d'ailleurs remonté de 62,8% à 63%), essentiellement pour des causes démographiques et non d'embellie sur le marché du travail.

La Réserve fédérale pourrait décider de faire une pause dans son cycle de réduction de rachats mensuels d'actifs (T-Bonds et MBS).

S'agissant des titres les plus ramassés, on a noté Boeing avec +3,5%, Merck avec +1,85% et Nike avec +1,65%. Coca-Cola, ultra défensif, a été le seul titre du 'Dow' à terminer dans le rouge avec -0,2%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...