Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Finit en repli malgré de bons trimestriels

Wall Street : Finit en repli malgré de bons trimestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a été douché par les propos de Janet Yellen ayant valeur de mise en garde devant le Sénat US : les pertes des deux premières heures de la séance ont été aisément contenues et les indices US se contentent de replis marginaux (+0,03% sur le 'Dow', -0,21% sur le 'S&P' et -0,55% sur le Nasdaq), sauf le Russel-2000 qui lâchait -1%.

La FED instaure en 48H un régime de douche écossaise: hier J.Yellen se voulait ultra-accommodante même en cas de reprise durablement vigoureuse (l'inflation qui devrait se situer entre +1,5% et +1,75% en 2014 n'est pas un souci).

Mais aujourd'hui devant une commission financière du Congrès, elle se dit prête à durcir sa politique monétaire si les Etats Unis se rapprochent du plein emploi (au lieu de réaffirmer le maintien des taux à zéro aussi longtemps que possible) .
Une des phrases-clé du discours de J.Yellen, c'est la référence à des niveaux de valorisation 'tendus' sur les valeurs 'biotechs' ou les 'réseaux sociaux'.

Elle fut prononcée peu après que le Dow Jones ait inscrit un nouveau record absolu à 17.120Pts tandis que le 'S&P' se hissait vers 1.983Pts.

Wall Street avait bien accueilli l'indice 'Empire State' qui a progressé de +6,3Pts à 25,6, un plus haut de quatre ans.
Les prix à l'importation ont pour leur part augmenté de seulement 0,1% en juin, contre 0,3% le mois précédent, tandis que les ventes au détail ont dans le même temps crû de 0,2% au lieu des 0,6% espérés.

Cette journée était placée sous le signe des trimestriels et les bonnes surprises l'ont emporté sur les mauvaises: JPMorgan grimpe de 3,5% après la publication d'un bénéfice par action (BPA) supérieur d'une quinzaine de cents au consensus des analystes.

Goldman Sachs, qui a lui aussi dépassé les attentes, a pris +1,3% et Bank of America s'est apprécié de +1,55%.
Peu après la clôture, Intel a séduit les opérateurs avec un bénéfice de 2,8Mds$ (soit 55 cents par action) contre 2Mds au T2 2013.
Intel annonce un chiffre d'affaire de 13,8Mds$ contre 12,8Mds$ en 2013 et se montre optimiste sur ses ventes au second semestre 2014.
Et cerise sur le gâteau, Intel annonçait un accroissement de ses rachats de titres: l'action grimpait de +4,4% en after hour après +1,3% en séance.

Malgré des chiffres décevants, Yahoo prenait +2,5% après la clôture malgré un bénéfice de 272,5Mns$ (26 cents par titre contre 38 attendu) contre 335Mns$ (30 cents/titre) et un chiffre d'affaire de 1,04Mds$ contre 1,07Mds$.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...