Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : En forte baisse derrière l'europe

Wall street : En forte baisse derrière l'europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains devraient s'engouffrer dans la brèche ouverte par les indices européens et chuter dès l'ouverture lundi, dans la crainte de voir la Grèce finir par abandonner la zone euro.

A quelques minutes de l'ouverture, le contrat futur sur l'indice S&P 500 perd 11,25 points à 1338,75 points, tandis que le Nasdaq 100 Future cède 19,5 points à 2591,25 points.

'Les actions américaines semblent très largement surachetées par rapport à l'Europe (...) et il y a manifestement des signes précurseurs qui indiqueraient que cette surperformance est en train de s'essouffler', préviennent les équipes de JPMorgan AM.

A Athènes, la situation est toujours bloquée après l'échec des tractations du week-end visant à constituer un gouvernement d'union nationale.

'Quand on entend certains banquiers centraux évoquer ouvertement la façon dont la Grèce pourrait sortir de l'euro, on se dit forcément que la monnaie unique n'aura plus la même physionomie d'ici un an', note un trader.

'De fait, beaucoup d'investisseurs se préparent depuis quelque temps au scénario d'une sortie de la Grèce', souligne-t-il.

Aucune donnée n'est attendue cet après-midi aux Etats-Unis, mais l'actualité des entreprises est particulièrement riche.

Yahoo! est attendu en hausse (+2,4% en cotations avant-Bourse) alors que Scott Thompson, son directeur général, a démissionné ce week-end suite au scandale suscité par son 'CV enjolivé'. Son départ permet de régler un bras de fer entamé avec le fonds d'investissement activiste Third Point.

JPMorgan sera une nouvelle fois très suivi après sa chute de plus de 9% vendredi, consécutive à la divulgation d'une perte de trading de plus de deux milliards de dollars. La banque a annoncé ce matin la démission de sa directrice des investissements, Ina Drew, après 30 ans passés au sein du groupe.

Enfin, les investisseurs ne perdront pas de vue que c'est à la fin de cette semaine que Facebook doit faire son entrée sur le Nasdaq, une opération qui pourrait d'emblée valoriser le réseau social autour de 100 milliards de dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...