Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Déroule le scénario haussier comme à la parade

Wall Street : Déroule le scénario haussier comme à la parade

tradingsat

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -Le scénario était cousu de fil blanc en cette veille des '4 sorcières' et il a été parfaitement exécuté: après 6 heures de dérives latérale au sein d'un corridor hyper étroit (0,2% d'amplitude environ), la fin de séance s'est caractérisée par une poussée haussière -notamment au cours du dernier quart d'heure- ce qui constitue l'exacte réplique du schéma appliqué aux places européennes quelques heures auparavant.

L'indice Dow Jones (+0,58% à 14.539) inscrit sans surprise son huitième record historique d'affilée et aligne sa dixième séance consécutive, c'est sans précédent depuis 1996 et peut être même 1987 (si la série s'allonge d'une séance supplémentaire, ce qui semble quasiment garanti avec l'envolée de +4% de Bank of America en 'after hour' sur l'annonce d'un plan de rachat de ses propres titres d'un montant massif de 5Mds$).

Le Standard and Poor's 500 s'est arraché au cours des 20 dernières minutes pour finir en hausse de 0,55% à 1.563Pts, l'indice égalant à 0,12% près son record de clôture des 1.565 du 9 octobre 2007.

Le 'S&P' a été dopé par les valeurs bancaires avec Citigroup +1,05%, Goldman Sachs +1,4%, JPMorgan Chase +1,7%.

Parmi les rares baisses du jour, E-Trade a plongé de -8,2% alors que le fonds Citadel -son principal actionnaire avec 9,6% du capital- envisage de céder sa participation.

Un gérant US -Capital IQ- voit un 'S&P' à 1.878Pts (soit +20%) d'ici mars 2014, Citigroup passe à 'achat fort' sur le Nikkei qui vient de prendre +50% en 6 mois.
Afin de ne pas être en reste, JP-Morgan, émerveillé par la hausse de 1,1% des ventes de détail en février rehausse de deux tiers d'un coup sa prévision de PIB pour fin 2013 (de 1,8 à +3%).

Plus de 9 gérants sur 10 affirment désormais qu'il n'y a pas d'autre placement possible que les actions et que le risque de repli est nul avec 4Mds$ injectés par jour par la FED dans les marchés financiers.

A part peut être le sommet de la bulle des 'dot.com' en mars 2000 (ou plus personne n'achetait une seule obligation et investissait à 100% en actions), jamais les opérateurs -toutes catégories confondues- ne se sont déclarés aussi 'bullish' à Wall Street depuis l'été 1987 (la seule année ou le Dow Jones aligna plus 10 séances de hausse consécutive).

Le Russel-2000 (+1%) crève également ses plafonds avec un score de 953Pts, soit +12% depuis le 1er janvier... et de Dow Transport atteint la stratosphère à 6.280Pts (soit +18% depuis le 1er janvier).

Et comme pour attester le retour en force de l'appétit pour le risque, l'Euro effectue une remontée fulgurante de 1,2930 vers 1,3010$.

Mais ce jeudi fut également une séance d'habillage de bilans et les opérateurs se sont arraché toutes les vedettes du 1er trimestre écoulée, à commencer par les parapétrolières et notamment Chesapeake +5,6%, Noble +4,5%, Frontier +3,8%, Devon +3,6%... puis les constructeurs de maisons individuelles haut de gamme tels que Pulte Homes avec +3,5%, Beazer Homes avec +3,3% et DR Horton avec +2,2%.

Parmi les rares replis du jour, on notait Intuitive Surgical -3,8%, Amazon -3,4%, JC Penney -1,7%, Express Scrips +1,6%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...