Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Dégâts limités en fin de matinée

Wall street : Dégâts limités en fin de matinée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street parvient à limiter la casse vendredi, les investisseurs jugeant les mauvais chiffres du PIB potentiellement annonciateurs d'une troisième vague d'assouplissement quantitatif (QE3).

Il se murmure également que le plan proposé par le président républicain de la Chambre, John Boehner, pourrait être présenté au Congrès et rapidement voté.

Vers 11h30 (heure de New York), le Dow Jones se replie de 0,3% à 12.207,4 points, mais le Nasdaq Composite reprend 0,2% à 2771,7 points.

A la surprise générale, la croissance américaine pour le 1er trimestre a été drastiquement revue à la baisse ce matin, de +1,9% à +0,4%, et son niveau au 2ème trimestre (+1,3%) n'atteint même pas les prévisions des économistes.

'Le marché intègre de plus en plus l'absence de croissance, et le risque croissant d'un défaut des Etats-Unis', commentent les experts de Stelphia AM.

'Si les dirigeants politiques américains ne parviennent pas à un accord rapidement, le seul recours des investisseurs (...) sera Ben Bernanke. Le patron de la Fed est un peu plus poussé à annoncer une troisième vague d'assouplissement quantitatif', soulignent-ils.

S'exprimant lors d'une courte allocution dans la matinée, le président Barack Obama a rappelé qu'il ne restait plus beaucoup de temps pour trouver un accord d'ici à la date fatidique du 2 août, mais qu'il restait encore de 'nombreuses manières' de régler le dossier.

'Nous ne nous trouvons pas dans une situation où un gouffre sépare les parties impliquées', a expliqué le président.

Parmi les valeurs à suivre, Chevron se replie de 0,3% après avoir engrangé des bénéfices en forte progression au deuxième trimestre, gonflés par les cours élevés du pétrole brut qui ont compensé un léger recul de la production dans les activités amont.

Merck lâche 1,8% bien que le groupe ait ajusté à la hausse sa prévision de résultat annuel, conforté par des trimestriels conformes aux attentes du marché grâce au dynamisme de plusieurs médicaments phares et à la bonne marche de son programme d'économies de coûts.

Starbucks (+2% à 40,8 dollars) a réussi à prendre une pente ascendante sur le Nasdaq, soutenu par des résultats meilleurs qu'attendu pour son troisième trimestre fiscal.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...