Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Début de séance positif en vue

Wall street : Début de séance positif en vue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices américains devraient commencer la séance du bon pied, dans l'espoir d'avancées sur le dossier de la dette grecque qui font passer au second plan une consommation toujours déprimée aux États-Unis.

À plus d'une demi-heure de la cloche, les 'futures' de Chicago progressent de 5,50 point à 1170,75 points sur le S&P500, et de 10,50 points à 2225,50 points sur le Nasdaq100.

Mardi, le Dow Jones a progressé de 0,4% à 11.105,8 points, le S&P500 a pris 0,9% à 1.172,9 points et le Nasdaq s'est adjugé 1,5% à 2.532,1 points.

Les marchés américains pourraient placer leurs espoirs dans une téléconférence franco-germano-grecque, qui aurait pour objectif de préparer une réunion informelle des ministres des Finances de la zone euro prévue en fin de semaine.

Les investisseurs devraient finalement accueillir sans trop d'inquiétude la dégradation par Moody's de deux grandes banques françaises et le maintien sous surveillance négative d'une troisième, décision en fait largement anticipée depuis lundi dernier.

Selon un trader londonien, cette nouvelle aurait même permis de 'clarifier la situation et de balayer les incertitudes qui hantaient les investisseurs ces derniers jours'.

Le regain d'espoir pour l'Europe pourrait éclipser des indicateurs américains ternes, en particulier les ventes au détail: après une hausse de 0,3% seulement en juillet, elles sont restées atones au mois d'août alors que le consensus anticipait +0,2%.

Entrainés par un reflux des prix de l'énergie, les prix à la production industrielle sont restés stables au mois d'août, tandis que les analystes prévoyaient un très léger repli de 0,1%.

Toujours au chapitre des données, les opérateurs doivent encore prendre connaissance des stocks des entreprises de juillet et des stocks hebdomadaires de pétrole.

Le conseil d'administration de Dell a voté mardi soir une autorisation pour cinq milliards de dollars de rachats d'actions supplémentaires, en plus de 2,16 milliards qui restaient à la fin de son deuxième trimestre comptable.

De même, les dirigeants de Staples ont décidé un programme de rachats d'actions de 1,5 milliard de dollars, qui remplace l'autorisation pour 295 millions de dollars qui restait à effectuer au 30 juillet dernier.

Enfin, Philip Morris International a indiqué que son conseil d'administration a relevé de 20,3% à 0,77 dollar le montant de son dividende trimestriel. À cours actuel de la valeur, le rendement annuel dépasserait alors les 4,5%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...