Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Début de séance dans le vert avec Draghi

Wall Street : Début de séance dans le vert avec Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York a débuté la séance dans le vert jeudi matin, alignant une seconde séance de hausse, visiblement rassurée par les derniers propos du président de la Banque centrale européenne (BCE).

En fin de matinée, le Dow Jones avance de 1,1% à 16.526,5 points, tandis que le Nasdaq s'adjuge 0,8% à 4791,8 points.

Mario Draghi - qui fêtait ses 68 ans aujourd'hui - a su trouver le ton juste pour redonner le moral aux marchés en évoquant notamment plus de 'QE' au-delà de septembre 2016 'si nécessaire'.

'Même s'il a déclaré que le sujet n'avait pas été abordé lors du conseil des gouverneurs qui s'est tenu aujourd'hui (...), il a bien fait comprendre que la BCE se tenait prête à appuyer sur le bouton si la situation venait à s'aggraver', souligne Natixis.

La hausse finalement modeste de Wall Street peut être reliée à la déception relative aux dernières inscriptions hebdomadaires au chômage, ressorties en hausse de 12.000 à 282.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une hausse marginale.

L'ISM des services est quant à lui ressorti à 59 points le mois dernier contre 60,3 en juillet, ce qui n'a provoqué aucune réaction négative.

Un peu plus tôt, une autre 'jauge' de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis était ressortie en hausse, l'indice PMI Markit étant finalement ressorti à 56,1 le mois dernier, au-dessus de son estimation initiale 'flash' de 55,2 et des 55,7 points enregistrés au mois de juillet.

Sur le marché pétrolier, les cours rebondissent avec un baril de brut léger américain qui gagne près de 3% autour de 47,6 dollars, ce qui soutient le secteur de l'énergie.

Au niveau des valeurs, Campbell avance de 0,6% après avoir dévoilé des résultats en baisse au titre de son quatrième trimestre fiscal, clos début août, sur fond de vigueur du dollar, mais livré des prévisions meilleures que prévu.

Joy Global décroche de 17,5% après avoir révisé en baisse sensible ses objectifs au titre de l'exercice en cours, à la suite d'un troisième trimestre comptable lourdement pénalisé par la dégradation de l'environnement pour le secteur minier.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI