Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Dans le vert après le rebond en Europe et Chine

Wall Street : Dans le vert après le rebond en Europe et Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a terminé la séance en hausse jeudi matin, soutenue par des espoirs d'accord en Grèce et la remontée des places boursières chinoises pendant la nuit.

En fin de séance, le Dow Jones reprend 0,19% à 17.548,62 points, tandis que le Nasdaq Composite gagne 0,26% à 4922,40 points.

'On amorce un rebond dans le sillage des places d'Asie et d'Europe', expliquent les équipes de Wells Fargo Advisors.

Dans l'attente des derniers développements concernant la Grèce, les investisseurs ont été rassurés d'apprendre que la Bourse de Shanghai avait repris encore 4,3% cette nuit, et ce après plusieurs jours de dégringolade.

Et si les cours du pétrole restent volatils, le baril de brut léger texan WTI affiche une progression de 1,4% à 53,35 dollars. ExxonMobil termine cependant en repli de 0,4% mais Chevron gagne 0,2%.

L'actualité est également marquée par le début officiel de la saison des résultats.

Alcoa progresse de 0,8%, même après avoir fait état de comptes décevants avec un bénéfice net ressorti à 140 millions de dollars au deuxième trimestre, soit 10 cents par titre, contre 138 millions un an plus tôt (12 cents par action).

PepsiCo perd 1,1% malgré un bénéfice trimestriel globalement stable pour le deuxième trimestre, mais relevé sa prévision de BPA sur l'ensemble de l'exercice.

Costco Wholesale a fait état jeudi de ventes en baisse de 1% à périmètre constant au mois de juin, une performance essentiellement due à l'international.

Walgreens Boot Alliance a enregistré un bond de 82,4% de son bénéfice net au titre du troisième trimestre de son exercice fiscal à 1,3 milliard de dollars, soit 1,18 dollar par action.

IBM a annoncé la signature d'un contrat portant sur la fourniture de services informatiques à Columbia Pipeline Group (CPG), un spécialiste américain du transport d'énergie. Le contrat, d'une durée de cinq ans, est estimé à quelque 180 millions de dollars.

Au chapitre économique, le Département américain du Travail a recensé 297.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage lors de la semaine close le 4 juillet, contre 282.000 à l'issue de la semaine précédente.

A titre de comparaison, les économistes escomptaient à l'inverse un recul autour de 276.000.

Pour les investisseurs, ces chiffres plus mauvais que prévu signifient toutefois que la Réserve fédérale pourrait être tentée de temporiser avant de relever ses taux d'intérêt.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...