Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Consolidation à wall street, le dow jones finit en baisse

Wall street : Consolidation à wall street, le dow jones finit en baisse

Wall street : consolidation à wall street, le dow jones finit en baisseWall street : consolidation à wall street, le dow jones finit en baisse

NEW YORK (Reuters) - Après cinq séances de hausse qui ont fait gagner 5,6% au S&P 500, les marchés ont opté mardi pour la consolidation lors d'une séance peu animée, avec la perspective d'évolutions plus saccadées cet été en raison des faibles volumes de transactions attendus.

L'indice Dow Jones a terminé en recul de 0,1%, soit 12,90 points, à 12.569,87 et le S&P 500 a cédé 0,13%, ou 1,79 points, à 1.337,88.

Le Nasdaq a en revanche fini en hausse de 0,35%, soit 9,74 points, à 2.825,77.

La Bourse de New York était fermée lundi en raison de la fête nationale américaine.

Avec les incertitudes qui pèsent encore sur la reprise économique et la dette souveraine des Etats-Unis, la période estivale s'annonce périlleuse pour les marchés d'actions.

"Je prévois un contexte difficile ce mois-ci. Il faudra composer avec un nombre réduit d'acteurs sur le marché, cela va contribuer à accroître la volatilité", a noté Scott Marcouiller, analyste chez Wells Fargo Advisors.

Avec en ligne de mire les chiffres de l'emploi, vendredi, qui risquent de ne faire état que d'un faible nombre de créations, l'ambiance n'est plus à l'enthousiasme sur les marchés d'actions, après le spectaculaire rally de la semaine dernière.

"Les marchés sont très volatils en ce moment, et il est difficile d'y progresser nettement. Nous allons désormais aller en avant et en arrière, avec des semaines fortes comme la semaine dernière, et d'autres plus faibles, comme celle d'avant", a prédit Hayes Miller, de Baring Asset Management.

L'indice Nasdaq a évité de terminer en repli grâce à la bonne performance de Netflix, qui a bondi de 8,07% à 289,63 dollars après avoir annoncé l'extension de ses services de vidéos en lignes à 43 pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Le chiffre des commandes à l'industrie n'a guère eu d'effet sur les marchés. La statistique a indiqué un rebond légèrement moins prononcé que prévu au mois de mai.

Ryan Vlastelica, Gregory Schwartz pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI