Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Comme une impression

Wall street : Comme une impression

tradingsat

(CercleFinance.com) - La main invisible a actionné ses grosses ficelles au cours des 5 minutes de la séance. Le scénario était manifestement écrit d'avance: les indices US devaient terminer au plus haut à la veille du week-end (avec 90% de titres dans le vert)... comme l'Euro-Stoxx50 et le DAX-30 (+3,55%) quelques heures auparavant.

Les même algorithmes qui ont propulsé les places européennes vers des gains moyens de +3% (dans des volumes ridicules et sur la base de quelles 'informations' ?) ont été activés au cours des ultimes échanges à New York, de telle sorte que le Dow Jones s'envole de +2,3% à 11.810Pts.

Ce n'est qu'une répétition d'un scénario bien rôdé depuis une dizaine de séances où les résistances sont systématiquement franchies ou enfoncées comme par miracle à une poignée de minutes du coup de cloche final.

L'indice VIX qui plonge de -9,8% vers 31,5 vient parfaire l'illusion d'un retour massif de la confiance (alors qu'il pourrait s'agir d'un 'panic buying' de la part des 'short').

Tenter de trouver des justifications rationnelles à ce genre de variations orchestrées 'à la demande' s'apparente à du 'story telling'.

Si les nouvelles d'Europe sont mauvaises ce week-end, le Nasdaq aura 1,5% d'avance et le 'S&P' +1,9%... de quoi voir venir (pour ceux qui se seront couvert au plus haut, à des niveaux inespérés).

Si le bilan du sommet de dimanche est positif (ce qui est évidemment souhaitable), les 'non initiés' joueront le rôle des bataillons de réservistes volant au secours de la victoire... et il sera temps prendre des bénéfices sur le 'fait accompli'.

Car il est bien certains que rien ne sera réglé lundi matin sur le plan technique et juridique, tant les divergences entre pays de l'Euro, la BCE, le FMI demeurent considérables. Sans compter le temps nécessaire pour que les 17 Parlements ratifient (unanimement ?) une perte de souveraineté et une série d'engagements financiers aux conséquences difficilement chiffrables.

Cela fait des semaines que les points de vue se rapprochent nous assurent tous les communiqués en provenance de Berlin ou Bruxelles... mais telle la 'flêche magique' à qui il reste toujours une moitié de la distance à parcourir, elle n'atteint jamais sa cible !

Preuve de la 'légèreté' des fondements de l'euphorie surgissant de nulle part ce vendredi, certains commentateurs évoquent -en plus des attentes de résolution miraculeuse de la crise en Europe- le commencement du 'rallye de fin d'année'. Autant évoquer la couleur de la cravate de Warren Buffet lors de sa dernière interview !

Après avoir surréagi à la baisse en début de semaine face à quelques résultats décevants, le Nasdaq a surréagi à la hausse en découvrant les trimestriels de Seagate +28% (qui reste leader de la production de disques durs), Altera +12,2% ou Sandisk +9,5%. Forte hausse également de Flextronics +7,9%, Lsi Corp +6%, Netflix +5%, Tellabs +4,9%, Adobe +4,7%, Mylan +3,8%.

Parmi les rares perdants du jour, on notait juste Apple -0,6% à 393$, General Electric -1,9%, Micron -2,3%.

Et comme un symbole, le Dow Jones retrouve ses niveaux du 4 août dernier (avant la perte du 'triple-A') dans le sillage du nouveau record historique de clôture pour Mc Donald's (+3,3%) à 92,3$.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...