Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Clôture à 2000 du S&P... les algorithmes au top

Wall Street : Clôture à 2000 du S&P... les algorithmes au top

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une clôture du 'S&P' à 2000,02Pts... quelle bluffante précision ! Et quelle nouvelle démonstration de la toute puissance des algorithmes, avec en sous-jacent, la démonstration d'un comportement 'collaboratif' des plus puissantes 'machines' opérant sur les divers dérivés indiciels US.

Pour le reste, cette séance fut une réplique de type copier/coller de la précédente, avec une hausse initiale des indices US entre 15H30 et 17H15, suivi d'un petit essoufflement de -0,2%... puis d'une lente dérive latérale sur fond de volatilité nulle mais qui permet au final d'aligner une cascade de nouveaux records historiques de clôture.

Record sur le S&P500 (déjà évoqué), le Nasdaq composite (+0,3% à 4.570... et voilà la 9ème séance de hausse sur une série de 10), le Nasdaq-100 (+0,1% à 4.072Pts).

Le Dow Jones se contente de +0,18% à 17.107... mais un plus haut absolu a été établi en intraday', à 17.154Pts (à 17H16 ce 26 août).

Les commentateurs expliquent ces records par de bonnes statistiques américaines.
La veille, la hausse découlait de... mauvais chiffres: ils repoussent en effet l'horizon d'une hausse de taux de la FED à mi-2015.

Mais que les chiffres US soient bons ou mauvais ne change rien: la surliquidité est là et les opérateurs anticipent le déversement de milliers de milliards d'Euros ou de Yen supplémentaires dans le système au cours des 12 prochains mois.

Dans un tel contexte, n'importe quelle 'information' provoque la hausse des indices boursiers: elle est invariablement interprétée de façon positive.

La meilleure surprise du jour, c'est l'envol de l'indice de confiance des consommateurs américains au mois d'août: d'après l'enquête du Conference Board, le baromètre affichait 92,4 (au plus haut depuis 2007), contre 90,3 (révisé) en juillet (alors que le consensus tablait sur un léger fléchissement à 89).

Le chiffre le plus spectaculaire a été publié par le Département du Commerce qui a fait état d'une explosion de +22,6% des commandes de biens durables le mois dernier, après une hausse de +2,7% en juin.

'La razzia de commandes effectuée par Boeing au salon de Farnborough aura nourri une forte hausse des commandes de biens durables au mois de juillet', prévenait un analyste chez Aurel BGC.

Mais hors secteur aéronautique, les commandes ressortaient en repli de -0,8%... mais le marché a rapidement 'zappé' ce détail.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI