Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Catastrophe évitée, mais la tension reste vive

Wall Street : Catastrophe évitée, mais la tension reste vive

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un début de séance cauchemardesque, Wall Street parvient à limiter la casse lundi matin, même si l'inquiétude persiste autour de l'onde de choc ressentie en provenance de Chine.

En toute fin de matinée, le Dow Jones décroche encore de 3,8% à 15.820,5 points, tandis que le Nasdaq Composite lâche 2,9% à 4570,2 points.

Les scores s'avéraient bien plus calamiteux en début de séance, avec notamment une perte de plus de 1000 points pour le Dow, du jamais vu même durant la crise financière de 2008, où l'indice avait perdu au maximum 777 points.

Pour certains stratèges, le repli d'aujourd'hui ne s'apparente qu'à une simple 'correction' liée à un phénomène cyclique, en l'espèce le ralentissement économique chinois.

'Nous sommes dans une crise classique de nature conjoncturelle, et non systémique', tempère-t-on ainsi chez un gestionnaire parisien.

'Sous certains aspects, la situation pourrait ressembler à celle de 1997/1998, avec également à cette époque une série de dévaluations des monnaies émergentes et des prix des matières premières qui avaient chuté', rappelle le professionnel.

Selon lui, les prévisions sur la croissance mondiale vont irrémédiablement être révisées à la baisse au cours des prochaines semaines.

Certains analystes disent aussi tabler sur rapide action concertée de la part des banques centrales mondiales, comprenant la Fed qui renoncerait à un relèvement des taux d'intérêt le mois prochain.

Résultat, certains investisseurs sont peu à peu revenus sur des valeurs qui accusaient plus de 10% de pertes à l'ouverture. Netflix ne perd plus que 4% et Apple limite son repli à environ 2%.

Les valeurs liées à la biotechnologie, qui avaient beaucoup progressé depuis le début de l'année, figurent parmi les plus délaissées avec des pertes de 2,5% pour Gilead, la star du secteur.

Signe de la gravitéé du phénomène, les marchés des changes sont complètement déstabilisés, avec un dollar qui décroche à 1,16 dollar.

C'est également un bain de sang sur les matières premières, en particulier sur le pétrole avec une désintégration de près de 5% à 38,6 dollars.

Dans ce contexte de 'capitulation', le taux de rendement du T-Bond américain à 10 ans revient sous le seuil des 2%, illustrant un mouvement en faveur des valeurs refuge.

Enfin, l'indice VIX - qui fait office de 'baromètre de la peur' - grimpe en flèche de 8,8% à 36,8 points.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI