Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Cascade de records mais les pétrolières pèsent

Wall Street : Cascade de records mais les pétrolières pèsent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Même si Wall Street finit stable... et même si le rouge semble dominer avec un Dow Jones à -0,14% et un 'S&P' à -0,01%, cette séance de lundi restera marqué par l'inscription d'une cascade de nouveaux records absolus pour les indices US avec un Dow Jones à 17.411, un 'S&P' à 2.024 et un Nasdaq à 4.654Pts, au plus haut depuis le printemps 2000 (et les plus hauts intraday ont coïncidé avec la mi-séance et le début des journaux télévisés de la mi-journée).

Après le feu d'artifices de records de vendredi (pour couronner un mois d'octobre hors-norme et sans précédent) les indices US ne lâchent rien puisque le Nasdaq en termine en hausse de 0,15%, ainsi que le 'Dow Transport'.
Les achats techniques de début de mois ont cependant été timides, les opérateurs ont peut-être du mal à se faire une idée sur la dynamique réelle de l'activité aux Etats Unis alors que 2 estimations émanant de deux instituts de conjoncture se télescopent.
Selon l'ISM manufacturier, octobre fut un mois record avec une envolée de 56,6 vers 59 (grâce à bond des nouvelles commandes), en revanche l'indice PMI calculé par le cabinet allemand Markit a finalement reculé de 57,5 vers 55,9 le mois dernier, traduisant un essoufflement de la croissance.

Autre chiffre paradoxal: alors que le taux de chômage recule et que la FED orchestre un effondrement des taux longs, jamais en 30 ans les primo-accédants n'ont été aussi peu nombreux.
Ils ne représentent plus que 33% des transactions contre une moyenne historique de 40% selon la NAR (National Association of Realtors).

Par ailleurs, les dépenses de construction ont reculé de 0,4% aux Etats-Unis en septembre par rapport à août, après une baisse de 0,5% (chiffre révisé de -1,8%) et alors que les économistes attendaient un rebond de +0,7%.
L'autre évènement marquant de la séance, ce fut la chute du baril de pétrole sous les 80$ et même les 79$ pour la plus basse de l'année à 78,6$.

Le 'S&P' a été plombé exclusivement par les parapétrolières avec les replis de Transocean et Noble Energy à -3,4%, Oilwell et Chevron -2,6%, Freeport -2,5%, Marathon Oil -2,4%, Halliburton -2,3%, Schlumberger -2,2%, Exxon -1,5%.
Au sein du Nasdaq, quelques dégagements ont affecté Tripadvisors -4%, Gilead -1,8%, Facebook -1,4%, Google -0,7%.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...