Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Bute sur les sommets d'octobre, pétrole à 101$

Wall street : Bute sur les sommets d'octobre, pétrole à 101$

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street inscrit sa meilleure clôture de l'année mais les indices US ne franchissent pas de cap décisif: le Dow Jones a refusé l'obstacle des 12.500, le 'S&P' celui des 1.300Pts et le Nasdaq a calé au contact du zénith des 2.742Pts du 28 octobre dernier.

L'indice Dow Jones grappille au final 0,48%, le S&P-500 se contente de +0,36%, et le Nasdaq Composite réalise la meilleure performance (+0,64%) avec une clôture à 2.728Pts.

Les investisseurs n'ont pas vraiment choisi leur camp -contrairement à l'Europe qui n'a vu que le verre à moitié plein- entre la déception causée par Citigroup et la bonne surprise de l'indice 'Empire State' compilé par la FED de New York: la croissance manufacturière s'est accélérée en janvier à +13,5, son meilleur score depuis neuf mois (avec à la clé un redressement des commandes à l'industrie et de l'emploi).

Les opérateurs ont également été rassurés par les derniers chiffres de la croissance chinoise au dernier trimestre de 2011: +8,9%, soit un rythme annuel de 9,2% contre une anticipation plus proche de 9%. La locomotive chinoise ralentit certes, mais sans faire crisser les freins... et les économistes affirment que Pékin à les moyens d'orchestrer une relance si nécessaire.

Les marchés US ont complètement occulté l'abaissement de la note du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à AA+, ils ne se sont pas non plus emballés pour le succès de l'émission de 8,5MdsE de bons à court terme. Wall Street a en revanche lourdement sanctionné Citigroup (-8,1%) dont le bénéfice a chuté de 11% au quatrième trimestre du fait des mauvais résultats de sa division 'activités de marché'.

Wells Fargo a en revanche grappillé 0,7% grâce à une hausse de son bénéfice (bonne tenue des activité 'retail' et de sa branche prêts).

La fin de séance a été marquée par deux 'sensations': l'envol de +8% de Research in Motion (RIM) suite à la circulatin de rumeurs de pourparlers en vue d'un rachat par son concurrent Samsung Electronics. Enfin, Yahoo grimpait de +3% hors séance alors que le co-fondateur Jerry Yang renonce à son poste de directeur du conseil d'administration... ce qui donne de la substance aux rumeurs de vente du groupe.

Sur le front des matières premières, le pétrole a connu une nouvelle poussée de fièvre (+2% à 101,25$) qui n'est cette fois ni liée à la faiblesse du Dollar, ni à la grève générale suspendue au Nigéria mais bien aux perspectives de la croissance en Chine.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...