Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Beaucoup de volatilité pour rien !

Wall Street : Beaucoup de volatilité pour rien !

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les portes de saloon avaient battu à toute volée en Europe entre 17H et 17H35, le même phénomène s'est manifesté à Wall Street au cours des 2 dernières heures et les indices US ont 'swingué' à une vitesse que seuls les robots sont capables de suivre entre 20H et 21H... la tendance se fixant dans un processus baissier au cours de la dernière heure.
Ce qui est époustouflant, c'est de constater comment autant de mouvements contradictoires ont pu s'enchaîner alors que le communiqué de la FED ne contenait strictement aucune indication sur ses intentions de poursuivre indéfiniment les injections de liquidités ou les indicateurs économiques qui pourraient l'inciter à les réduire.

Pourquoi la FED va poursuivre la stratégie actuelle, cela a été répété dans le communiqué final et tout le monde le sait: croissance paresseuse et inflation nettement en dessous des objectifs.

Pour quelles raisons changerait-elle de stratégie ? Elle s'est efforcée -avec succès- de ne laisser transparaître aucune piste.
Pourtant, certaines critiques sont récurrentes, comme le risque de formation d'une nouvelle bulle immobilière et boursière.

L'efficacité du 'QE3' comme 'booster' de la croissance est plus qu'incertain : il suffit pour s'en convaincre de constater qu'avant les injections, le PIB US affichait +2,8% (cela vient d'être recalculé par le BEA).
Et depuis qu'elle inonde le système financier de liquidités, le PIB est tombé à +1,1% au 1er trimestre avant de rebondir un peu à +1,7% au second (à condition que ce chiffre ne soit pas révisé à la baisse comme l'on été ceux du 'T4' 2012 et du 'T1' 2013).
Le communiqué de la FED permet donc de soutenir tout et son contraire: une magnifique occasion de multiplier les escarmouches algorithmiques !

Et au final, cela donne -0,13% pour le Dow Jones et -0,01% (en fait -0,001%) sur le 'S&P' (à 1.685,73 contre 1.685,96 mardi).
Et le 'S&P' -à 20h59- a retracé à 0,002% près son zénith historique intraday du 23 juillet (à 1698,43 contre 1.698,78): un re-test d'une précision stupéfiante.
Le Dow Jones avait battu son record absolu (15.634,3Pts) à 16H40 et le Nasdaq a pulvérisé son record annuel à 3.649,3Pts à 21H00 précise (+1%) avant d'en terminer sur un modeste gain de +0,27% à 3.626.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...