Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Angoissé par le Trésor et l'ISM

Wall Street : Angoissé par le Trésor et l'ISM

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices américains s'enfoncent dans le rouge, alors qu'un communiqué inquiétant du Département du Trésor sur la question budgétaire et un indice ISM non manufacturier décevant angoissent les investisseurs.

Après près de deux heures d'échanges, le Dow Jones, le S&P500 et le Nasdaq abandonnent 0,8%, à 15.016 points, 1.680 points et 3.786 points respectivement. Mercredi, le Dow Jones a reculé de 0,4%, tandis que le S&P500 et le Nasdaq ont cédé 0,1% chacun.

Dans une intervention la veille, le président Obama s'est déclaré 'exaspéré' par la crise budgétaire aux Etats-Unis, considérant même que les marchés devraient s'inquiéter d'un possible défaut de l'Etat fédéral.

'La déclaration de Barack Obama montre que la crise entre les parlementaires américains au sujet de la loi fédérale de financement de l'exercice 2013-2014, et du relèvement du plafond de la dette, va durer', s'alarme un analyste.

'Le stress associé pourrait avoir des conséquences négatives sur la psychologie des acteurs de l'économie (consommateurs, entreprises...) et remettre en cause une reprise économique qui est de toutes manières fragile...', prévient-il.

Un communiqué du Département du Trésor est d'ailleurs venu accentuer la pression sur ce thème, rappelant qu'un défaut des Etats-Unis sur sa dette mi-octobre pourrait avoir des conséquences pires que la crise après la faillite de Lehman Brothers.

Autre mauvaise nouvelle, l'indice ISM non-manufacturier a chuté de 58,6 à 54,4 en septembre, alors que les analystes l'attendaient vers 57, traduisant donc un ralentissement plus fort que prévu de la croissance du secteur des services.

Dans ce contexte, la légère remontée des inscriptions aux allocations chômage la semaine dernière aux Etats-Unis (+1.000 à 308.000, à comparer à un consensus autour de 315.000) passe largement inaperçue.

Les commandes à l'industrie pour le mois d'août étaient aussi théoriquement prévues au calendrier des statistiques, mais n'ont pu être publiées compte tenu de la fermeture de services qui affecte le Département du Commerce.

Le blocage budgétaire commence aussi à se faire sentir sur la vie des entreprises : United Technologies (-1,6% à 103,3 dollars) sera ainsi contraint de mettre au chômage technique des milliers de ses salariés à cause de la fermeture d'administrations publiques.

Constellation Brands prend 1,3% à 59 dollars, dans le sillage d'un bénéfice net trimestriel gonflé par un gain sur la consolidation de sa filiale de bière Crown, et d'un BPA supérieur aux attentes hors élément exceptionnels.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...