Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Absence d'initiatives avant le beige book

Wall street : Absence d'initiatives avant le beige book

tradingsat

(CercleFinance.com) - Comme prévu, les marchés d'actions américains sont repartis en baisse mercredi matin, les investisseurs affichant leurs inquiétudes face à la perspective d'un arrêt de la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed, suggéré dans les déclarations de Ben Bernanke hier.

A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones recule de 0,1% à 12.062,3 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,5% à 2688,2 points.

'On sent que les investisseurs ne veulent pas s'engager avant la parution du Livre Beige de la Réserve Fédérale, plus tard dans l'après-midi', remarque un professionnel.

'Il est quand même peu probable que le document apporte un éclairage nouveau sur la conjoncture', ajoute-t-il. 'Il devrait plutôt confirmer le caractère tendu de la reprise économique actuelle', conclut l'intervenant.

Les investisseurs se tournent également du côté de l'OPEP, qui a décidé de maintenir ses quotas de production pour les prochains mois. Il en résulte une reprise des cours pétroliers, avec un baril de brut qui cote désormais 100,7 dollars (+1,6%).

De plus, selon les chiffres hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les stocks américains de pétrole brut ont diminué de 4,8 millions de barils lors de la semaine du 3 juin.

Exxon Mobil en profite pour reprendre de la hauteur (+1,4%) après avoir découvert deux importants puits pétroliers en eaux profondes, ainsi qu'un gisement gazier, dans le Golfe du Mexique.

Parmi les autres valeurs à suivre, McDonald's est quasiment inchangé après avoir fait état mercredi d'une hausse de 3,1% de ses ventes à nombre de restaurants comparables au mois de mai, grâce à la modernisation de ses restaurants et à l'introduction de nouveaux produits.

Ciena décroche de presque 14% après avoir publié de nouvelles pertes au titre de son deuxième trimestre fiscal, clos fin avril, la hausse de ses coûts ayant plus qu'absorbé la progression de son chiffre d'affaires.

Nokia rétrocède à nouveau plus de 4%, alors que les analystes s'interrogent toujours sur l'avenir du groupe, qui a lancé un sévère 'profit warning' la semaine passée.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI