Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : À l'équilibre ou presque, prudence palpable

Wall street : À l'équilibre ou presque, prudence palpable

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street évolue en ordre dispersé mardi, les investisseurs préférant bouder les actifs les plus risqués au vu des inquiétudes qui entourent encore la dette souveraine en zone euro.

A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones grappille 0,1% à peine, à 12.516,5 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,2% à 2798,2 points.

'La prudence et la sous-exposition aux actifs risqués est nécessaire', estime-t-on chez Entheca.

'On reste à l'écart des dettes souveraines à l'exception de la dette allemande qui reste une valeur refuge malgré des rendements peu élevés', poursuit la société de gestion.

'Nous maintenons notre préférence pour les actions américaines, moins volatiles en période de doute que les actions européennes', ajoutent les professionnels.

Au moment de la fermeture des Bourses européennes, les pertes se chiffraient autour de 0,6% pour l'Euro STOXX 50.

Paradoxalement, l'annonce d'un déficit du commerce extérieur américain record de 50,2 milliards de dollars en mai - son pire score depuis octobre 2008 - constitue une bonne surprise dans la mesure où cela donne un petit coup de pouce à l'euro qui en avait bien besoin.

La monnaie unique européenne revient à proximité de 1,40 dollar.

Une rumeur circule concernant des achats d'emprunts italiens par la BCE alors que les taux longs ont franchi dans la journée la barre des 6% à Milan.

Ce soir, les minutes du dernier comité de politique monétaire de la Fed seront publiées.

De toute façon, l'attention des investisseurs va se porter de façon croissante sur les publications de sociétés en cette période de résultats trimestriels.

Alcoa navigue autour de l'équilibre (-0,1%) après avoir ouvert le bal des trimestriels avec un profit par titre correspondant très exactement aux attentes du marché, assorti d'un chiffre d'affaire très légèrement supérieur au consensus.

A noter que News Corp. rebondit de 0,6% après avoir annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions de cinq milliards de dollars, peut-être une preuve que le groupe de médias a renoncé au rachat de BSkyB au Royaume-Uni.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...