Bourse > Actualités > Points de marché > Wal Street : Vague de prises de profits mais dégâts limités

Wal Street : Vague de prises de profits mais dégâts limités

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a mieux résisté que les places européennes à la vague de prises de bénéfices de cette seconde séance du 4ème trimestre 2014 mais les indices US se sont repliés de façon régulière au fil des heures puis ont subit une ultime vague de dégagements au cours de dernier quart d'heure, ce qui les a conduit a clôturer au plus bas.

Dow Jones s'est replié de 0,68% à 17.056, le S&P-500 de -0,58% à 1.983 et le Nasdaq de -0,4% points à 4.508,7 points.
Il convient de noter qu'au sein du Dow Jones, pas moins de 29 titres sur 30 ont clôturé dans le rouge, le seul rescapé étant JP-Morgan avec un symbolique +0,05%.

Parmi les motifs de nervosité (le VIX a bondi de +9,5% à 14,93), les opérateurs citaient les frappes aériennes sur des cibles de l'EIL en Syrie ( commentées en conférence de presse par Barack Obama vers 17H), les craintes de ralentissement en Chine (déjà évoqué la veille) puis les mesures gouvernementales visant à enrayer la vague de rachats d'entreprises étrangères dans le but de délocaliser le siège social vers des cieux fiscaux plus clément (la fameuse 'tax inversion').
Parmi les nouvelles règles, les prêts d'une maison mère à ses filiales 'off shore' ne seraient plus considérées comme des placements à l'étranger (en détaxe en quelque sorte) mais comme une opération à usage domestique, ce qui les placerait sous le coup des lois en vigueur sur le sol US.
Cette mesure soulève déjà une tempête de protestations: c'est une grave entorse aux mécanismes du commerce international, une restriction à la circulation des capitaux... et autres arguties émanant d'entreprises qui rêvent d'imiter les 'petits malins' qui avaient trouvé le moyen de récupérer les profits qui fructifiaient dans les paradis fiscaux.

Des titres comme Shire (-9%) ou Medtronics (-2,9%) ont été affectés par de lourds dégagements dans la crainte que ces opérations soient partiellement empêchées ou vidées de leur substance... fiscale.

Les opérateurs ont occulté l'indice du 'Conference Board' au zénith et le PMI 'flah Markit' manufacturier qui est ressorti inchangé à 57,9Pts en septembre (il reste ainsi au contact de ses sommets annuels).

Parmi les plus lourds replis, on notait Carmax -9,5%, Alibaba -3%, Discovery -2,9%, MAttel et Gamestop -2,3%.
Quelques rescapés avec Yahoo +1%, Apple +1,6% (à 102,5$), Facebook et Micron +1,9%,


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI