Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : volutions contrastées de l'euro, le yen chute

Marché : volutions contrastées de l'euro, le yen chute

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi, la monnaie unique européenne rendait au dollar la totalité des gains engrangés la veille. Ainsi l'euro perdait-il actuellement 0,99% à 1,4223 dollar. Le yen chutait bien plus lourdement alors que la Banque du Japon est intervenue massivement, un jour après la Banque nationale suisse.

Il est bien difficile de trouver une tendance d'ensemble : en effet, l'euro regagne encore 0,17% face au franc suisse à 1,1062, après avoir déjà gagné hier 1,52% sur fond d'intervention de la Banque nationale suisse (BNS). Mais il perd 0,28% contre la livre à 0,8714.

Selon les cambistes de Pictet & Cie, “la BNS est sortie de son blockhaus pour tenter de freiner l'irrésistible ascension du franc suisse. (...) A notre avis, toute ces mesures ne seront pas suffisantes pour endiguer la vague d'achat de francs suisses de la part des investisseurs”.

Evidemment, le yen connaît le mouvement le plus marqué : un jour après la banque centrale helvétique, celle du Japon a décidé à l'unanimité de ses administrateurs d'accroître ses mesures d'assouplissement monétaire, pour la première fois depuis le 18 mars et les catastrophes survenues alors. En pratique, le taux court au jour le jour sera maintenu entre 0 et 0,10% et le programme de rachat d'actifs sera porté de 40 à 50 milliards de yens. La banque centrale nippone souligne la reprise marquée que connaît l'économie de l'archipel, qui dans l'ensemble dépasse les attentes des investisseurs.

Cette mesure a des effets spectaculaires sur les changes où le yen chute de 4% contre le dollar à 80,07 et de 3,3% contre l'euro à 114,08. Depuis le début de l'année, le dollar ne perd plus que 1% face au yen contre lequel l'euro gagne 5%.

Face à l'euro, le dollar reste soutenu en attendant le rapport officiel sur l'emploi US de juillet, vendredi. Signes avant-coureur, l'enquête ADP a indiqué que 114.000 postes avaient été créés le mois dernier, soit plus que prévu. Mais sur un an, les suppressions de postes ont aussi augmenté sensiblement, soulignent les spécialistes de Pictet, qui rappellent d'ailleurs que “la crise envers le dollar est profonde”.

D'ailleurs, d'autres indicateurs US comme les commandes à l'industrie et l'ISM des services, eux, ont déçu.

Certes, les commandes à l'industrie en Allemagne ont grimpé de 1,8% en juin 2011, alors que les analystes s'attendaient en général à une petite baisse. Cette hausse intervient après une augmentation de 1,5% au mois de mai, chiffre légèrement révisé par rapport à l'estimation initiale qui était de 1,8%.

Mais l'euro est aussi pénalisé par les risques souverains : les multiples sauvetages de la Grèce et des autres pays en difficulté ont davantage reporté le problème à plus tard qu'ils ne l'ont réglé. “Selon certaines rumeurs, la BCE pourrait suppléer le fonds EFSF dans l'achat d'obligations jusqu'à sa mise en service pour éviter de trop gros écarts des 'spreads'”, rapporte encore Pictet.

On soulignera que l'or est encore monté de matin à 1.170,61 euros l'once de 31,10 grammes (soit 37,6 euros le gramme de métal environ) selon les cours de Londres, ce qui constitue un nouveau record absolu.

A plus court terme, on attend tout à l'heure les décisions de la Banque d'Angleterre et de la BCE sur leurs taux, qui ne devraient receler aucun changement : leurs taux directeurs respectifs devraient se maintenir à 0,5% et 1,5% respectivement.

'Les marchés seront peut-être dans l'attente d'une annonce de Jean-Claude Trichet aujourd'hui durant la conférence de presse, mais il n'est pas évident qu'il fasse des annonces fracassantes', prévient-on chez Aurel BGC.

Sont aussi prévues, sur l'agenda statistique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage américaines de la semaine passée (prévision : 405.000 ; précédent : 398.000).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI