Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Volkswagen produira des voitures électriques en chine avec faw

Marché : Volkswagen produira des voitures électriques en chine avec faw

Volkswagen produira des voitures électriques en chine avec fawVolkswagen produira des voitures électriques en chine avec faw

FRANCFORT/HONG KONG (Reuters) - Volkswagen va développer des voitures électriques en Chine sous la nouvelle marque Kaili, en partenariat avec le groupe FAW, rejoignant ses concurrents étrangers dans la course pour ce marché prometteur.

Le véhicule électrique a été approuvé le 3 mai par le ministère chinois de l'Industrie, a annoncé mercredi Volkswagen, qui prévoit de démarrer sa production d'ici fin 2013 ou début 2014.

Le numéro un européen de l'automobile, qui gère déjà un partenariat avec le constructeur chinois SAIC Motor, rejoint ainsi sur le marché chinois du véhicule électrique d'autres acteurs mondiaux, dont l'allemand Daimler, l'américain General Motors et le japonais Nissan.

En juin dernier, la Chine a dévoilé dans cinq villes un projet pilote de subventions aux acheteurs de véhicules efficaces sur le plan énergétique, signe que le pays cherche désormais à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, qui sont les plus importantes du monde.

GM a déjà commencé à fabriquer la version électrique de sa Chevrolet Sail via un partenariat avec SAIC.

Nissan, partenaire de Dongfeng, a signé un accord avec la municipalité de Wuhan pour promouvoir conjointement son modèle Leaf dans cette ville du centre de la Chine.

Daimler a lui aussi dévoilé en mars 2010 son projet de développer des voitures électriques en Chine avec BYD, un fabricant de batteries et de voitures soutenu par le milliardaire américain Warren Buffet.

BMW investira environ 400 millions d'euros dans son usine allemande de Leipzig, qui devrait accueillir dès 2013 la production de Megacity, son premier véhicule électrique conçu pour la ville.

Alison Leung et Edward Taylor, Natalie Huet pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI