Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Volkswagen lance une offre sur man

Marché : Volkswagen lance une offre sur man

tradingsat

par Maria Sheahan

FRANCFORT (Reuters) - Volkswagen a lancé lundi une offre sur MAN afin de mener un rapprochement entre le constructeur de poids lourds allemand et son homologue suédois Scania, détenu majoritairement par VW.

L'opération, qui valorise MAN 13,8 milliards d'euros, doit permettre à Volkswagen de créer le premier constructeur européen de poids lourds et de tenter de concurrencer Daimler et Volvo sur ce segment.

Volkswagen a annoncé lundi avoir porté sa participation dans MAN au-dessus de la barre des 30%, ce qui, selon la réglementation allemande, l'oblige à lancer une offre sur la totalité du capital.

Le groupe va proposer 95 euros par action ordinaire MAN, soit une décote de 1,6% par rapport au cours de clôture de vendredi, et environ 60 euros par action préférentielle (14,2% de décote), des niveaux qui semblent peu susceptibles d'attirer l'intérêt des actionnaires de la cible.

Mais cela pourrait ne pas décourager VW, qui cherche avant tout à obtenir le feu vert des autorités de régulation pour prendre le contrôle de MAN.

"Notre principal objectif dans cette opération est d'obtenir le feu vert pour le contrôle", a indiqué le directeur financier de Volkswagen Hans Dieter Pötsch lors d'une téléconférence, ajoutant que VW se satisferait de 35 à 40% des droits de vote.

En cas d'autorisation du régulateur, VW souhaite mettre en place un partenariat de fournitures entre MAN et Scania qui pourrait permettre d'économiser environ 200 millions d'euros par an.

Une fusion complète, qui pourrait coûter environ 10 milliards d'euros à VW selon les analystes, aurait un potentiel de synergies atteignant le double de ce montant, a précisé Hans Pötsch.

De son côté, le constructeur de poids lourds a réagi en indiquant qu'il examinerait l'offre et qu'il partageait l'opinion selon laquelle il faut intensifier la coopération entre MAN, Scania et VW.

Le suédois, dont Volkswagen est un actionnaire important, et MAN discutent rapprochement depuis plusieurs mois.

Vers 15h00 GMT, le titre MAN, en baisse avant l'annonce de Volkswagen, gagnait 1,76% à 98,23 euros tandis que l'action ordinaire VW perdait 1,46% à 117,95 euros.

A la Bourse de Stockholm, l'action Scania avançait de 3,47% à 155,20 couronnes.

Maria Sheahan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...