Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Violente rechute des marchés financiers, mais l'oréal résiste

Marché : Violente rechute des marchés financiers, mais l'oréal résiste

Violente rechute des marchés financiers, mais l'oréal résisteViolente rechute des marchés financiers, mais l'oréal résiste

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en forte baisse vendredi soir, affectée par les inquiétudes liées à la santé du secteur bancaire espagnol mais également par la croissance de la Chine qui est ressortie inférieure aux attentes au premier trimestre 2012, ou encore par les statistiques mitigées aux Etats-Unis où l'indice de confiance des consomateurs du Michigan s'est révélé moins élevé que prévu.

Dans ce contexte, les banques françaises ont sévèrement rechuté vendredi, à l'image de Société Générale (-5,8%), BNP Paribas (-5,2%), Crédit Agricole (-5,1%) et même Natixis (-5,2%). Notons que Exane a abaissé son objectif de cours sur les principales banques françaises cotées, à l'exception de BNP Paribas.

D'après les informations communiquées aujourd'hui par la Banque d'Espagne, la dette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne (BCE) a atteint en mars un nouveau record de 227,6 milliards d'euros, dépassant le précédent record enregistré en février (152,4 milliards d'euros).

Cette évolution découle des injections de liquidités réalisées en décembre et en février par la BCE sous forme d'opérations de prêt sur trois ans, auxquelles les banques espagnoles ont manifestement participé dans de larges proportions. Elles n'avaient peut-être pas le choix dans la mesure où les craintes quant à leur exposition au secteur immobilier compliquent leur financement sur le marché.

Signe du regain de tension sur l'Espagne, les taux des emprunts d'Etat espagnols à 10 ans progressent à près de 5,90% après leur légère accalmie des dernières séances.

A Paris, l'indice CAC 40 a reculé de 2,5% à 3 189 points. Les valeurs technologiques ont été pénalisées par les prévisions jugées décevantes de la SSII indienne Infosys.

A l'inverse, L'Oréal qui a publié hier soir un chiffre d'affaires meilleur que prévu au premier trimestre a grimpé de 1,1%, soit la seule hausse de l'indice phare parisien.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...