Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Usa : Les économistes ne se font pas d'illusion sur l'emploi

Usa : Les économistes ne se font pas d'illusion sur l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La ré-accélération des créations d'emplois aux Etats-Unis au mois de novembre constitue une bonne surprise, mais ne doit pas laisser espérer une prochaine amélioration du marché de l'emploi, avertissent vendredi les économistes.

Le Département du Travail a fait état de 120.000 créations d'emplois non-agricoles le mois dernier, contre 100.000 au mois d'octobre, pour un taux de chômage redescendu à 8,6% par rapport à 9% un mois plus tôt.

'Compte tenu de nos prévisions d'activité modérée pour les prochains trimestres (dues pour l'essentiel à l'effet d'un resserrement fiscal et à la détérioration de l'environnement économique), nous nous attendons à ce que le marché du travail reste fragile à moyen terme avec un taux de chômage attendu stable, voire en léger rebond', pronostiquent les analystes de Natixis.

Les économistes de la banque française reconnaissent toutefois que le reflux de 0,4 point du taux de chômage peut représenter un message 'extrêmement positive' pour les agents économiques - en premier lieu les ménages - même si une grande part de ce recul reste attribuable à la baisse de la population active du pays, ce qui n'a rien d'encourageant.

'Ces chiffres ne modifient pas, sur le fonds, les fondamentaux de l'économie américaine', estime-t-on chez Aurel BGC. 'Ils ne remettent pas en causse un élément clef: les Etats-Unis résistent bien à la dégradation du commerce mondial', souligne le courtier parisien.

'Le marché de l'emploi n'observe pas de violente dégradation mais les créations d'emploi restent 'molles'', poursuit-il.

Plus tôt dans la journée, Raymond James faisait remarquer que le rythme des créations d'emplois aux Etats-Unis suffisait tout juste à absorber l'arrivée des nouveaux entrants sur le marché du travail, sans permettre un retour aux niveaux d'avant la crise.

Usant d'une pointe d'ironie, Aurel note que les chiffres officiels de l'emploi publiés aujourd'hui apparaissent décevants au regard de l'étude ADP de mercredi et se promet de 'ne plus regarder' l'enquête, publiée deux jours avant les statistiques officielles du marché de l'emploi.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...