Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Usa : 'l'immobilier redémarre doucement' (convictions am)

Usa : 'l'immobilier redémarre doucement' (convictions am)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Philippe Delienne, Président de Convictions Asset Management, a livré sa vision optimiste sur les perspectives des Etats-Unis, lors d'une réunion organisée avec la presse ce jeudi.

Source d'inquiétude depuis plusieurs mois, 'l'immobilier redémarre doucement et reste une priorité'.

Autre élément favorable, 'la Fed, bien décidée à ne pas casser la croissance, soutient l'économie américaine coûte que coûte et restera accommodante', a indiqué Philippe Delienne.

Par ailleurs, tandis que le consommateur affiche un bon moral et a pratiquement terminé de se désendetter, les entreprises, compétitives grâce aux prix de l'énergie (gaz et charbon par exemple), devraient continuer à embaucher et à investir.

Le Président de la société de gestion a pointé du doigt deux risques majeurs pour l'économie américaine, à savoir le risque géopolitique lié à Israël et la hausse des prix du pétrole.

Convictions AM a également dévoilé ses thèmes de prédilection pour le marché actions américain. Les gérants affichent ainsi leur préférence pour les marques, tels qu'Apple, Coca, Mc Do, Tiffany ou encore Starbucks, ainsi que pour l'innovation, représentée notamment par Amazon, Google ou eBay.

A plus long-terme, ils jouent l'immobilier, avec des valeurs liées à l'équipement de la maison comme Pier 1 import, l'équipement pour la construction avec Caterpillar et des constructeurs de maisons.

En outre, Philippe Delienne a fait part de son analyse sur la Chine, pour laquelle il privilégie un scenario de 'soft landing'. Pour lui, 'la question n'est pas de savoir si l'économie chinoise va rebondir mais quand'.

Elle 'est entrée dans une phase de ralentissement depuis un an. La croissance en séquentiel devrait toucher son point bas au premier ou deuxième trimestre 2012'. Toutefois, selon Convictions AM, les autorités chinoises sont en passe de gagner leur combat contre l'inflation.

La marge de manoeuvre acquise au niveau budgétaire et monétaire incite les gérants à se montrer relativement confiants sur les perspectives économiques du pays à moyen-terme.

Ils considèrent par ailleurs que l'Asie, dont la Chine, profitera de l'amélioration économique des pays développés, en particulier des Etats-Unis.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...