Bourse > Actualités > Points de marché > USA : L'emploi pourrait finir par influer la Fed (Natixis)

USA : L'emploi pourrait finir par influer la Fed (Natixis)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les chiffres décevants de l'emploi américain publiés vendredi pourraient conduire la Réserve fédérale à retarder le retrait de ses mesures d'assouplissement quantitatif s'ils venaient à se répéter, jugent aujourd'hui les analystes de Natixis.

Les économistes de la banque française évoquent un rapport sur l'emploi 'mitigé' pour le mois de juillet, les créations de postes inférieures aux attentes et la révision en baisse des chiffres de mai et juin survenant après les données plus encourageantes parues cette semaine (ADP, ISM manufacturier).

'Le marché espérait une bonne surprise', rappelle Natixis, qui fait toutefois remarquer que la déception relative aux créations d'emplois a été compensée par le reflux plus marqué que prévu du taux de chômage.

Les analystes notent néanmoins que la moyenne des créations de postes sur les trois derniers mois (175.000) laisse penser à un ralentissement du marché du travail.

Pour autant, Natixis dit ne pas s'attendre à une poursuite de cette décélération dans la seconde moitié de l'année, du fait du raffermissement prévu de l'activité économique au cours des mois qui viennent.

Ce ralentissement modeste des créations de postes ne devrait donc pas modifier le calendrier du retrait des rachats d'actifs de la Fed, dont le discours s'est récemment réorienté sur l'évolution des taux, poursuivent les professionnels.

'Néanmoins, une autre mauvaise surprise sur les prochains chiffres de l'emploi (les derniers avant la réunion du FOMC du mois de septembre) conjuguée à d'autres chiffres décevants sur le front de l'économie (tout particulièrement l'immobilier) pourrait potentiellement ralentir la sortie du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de la Fed', conclut Natixis.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI