Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Universal renonce à son offre sur emi

Marché : Universal renonce à son offre sur emi

Universal renonce à son offre sur emiUniversal renonce à son offre sur emi

LONDRES (Reuters) - Universal Music, première maison de disques mondiale, a renoncé à enchérir sur EMI, a dit jeudi à Reuters une source au fait du dossier.

Les offres sur le groupe britannique ont été soumises à Citigroup, qui a pris le contrôle de EMI en février et espère en tirer entre 3 milliards et 3,5 milliards de dollars(entre 2,14 à 2,5 milliards d'euros).

Vivendi, la maison-mère d'Universal, n'a pas souhaité commenter l'information, tandis qu'un porte-parole d'EMI n'était pas joignable dans l'immédiat.

Dans le cadre de sa cession, EMI pourrait être scindé entre sa branche musique enregistrée et la branche Music Publishing, son catalogue qui comprend les droits de quelque 1,3 million de chansons.

Universal était principalement intéressé par la division musique enregistrée, qui compte des artistes tels Coldplay et Katy Perry, ce qui fait désormais de Warner Music Group le candidat le mieux placé à sa reprise.

BMG Music, une coentreprise entre Bertelsmann et la société de capital-investissement Kohlberg Kravis Roberts ainsi que Sony/ATV, une coentreprise entre Sony et les légataires de Michael Jackson, sont eux intéressés par l'unité Music Publishing, ont dit des sources à Reuters.

Leila Abboud, Natalie Huet pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI