Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Une séance pour rien à la bourse de paris

Marché : Une séance pour rien à la bourse de paris

Une séance pour rien à la bourse de parisUne séance pour rien à la bourse de paris

(Tradingsat.com) - Après un long week-end de trois jours en raison des fêtes de fin d'année, le marché parisien a signé mardi une séance sans tendance, n'affichant à l'arrivée qu'une hausse symbolique de 0,03%, dans des volumes insignifiants de 725 millions d'euros. A titre de comparaison, il y a un an, la séance du lundi 27 décembre avait généré un volume de plus de 1,2 milliard d'euros.

A quelques jours de la fin de l'année, la publication outre-Atlantique d'un indice de confiance du consommateur américain supérieur aux attentes en décembre (64,5 contre 55,2 en novembre) n'a pas constitué un argument suffisant pour pousser les rares opérateurs à prendre des positions.

Certaines valeurs de la Bourse de Paris ont néanmoins tiré leur épingle du jeu. Accor a enregistré la meilleure performance au sein du CAC 40, en progressant de 3,9%, à 19,5 euros. Le groupe hôtelier a récemment accéléré l'optimisation de ses actifs avec la reprise du Sofitel Rio pour 75 millions d'euros et d'un parc hôtelier en Australie pour 195 millions d'euros. Il a par ailleurs cédé un hôtel Mercure à Varsovie pour 31 millions d'euros.

Il est suivi par deux valeurs industrielles cycliques, les fabricants de matériel électrique Schneider Electric (+1,1% à 39,1 euros) et Legrand (+1% à 24,23 euros).

En bas de classement, le secteur financier a confirmé son statut de lanterne rouge sur l'ensemble de l'année. Société Générale a chuté aujourd'hui de 2,1% à 16,9 euros, suivie par Crédit Agricole (-1,9% à 4,33 euros) et BNP Paribas (-1,1% à 29,95 euros). L'opération massive de refinancement à trois ans réalisée la semaine dernière par la Banque centrale européenne n'a pas rassuré les investisseurs, loin de là…

France Télécom est demeuré à l'équilibre (à 11,97 euros) après avoir annoncé à la veille du week-end de Noël un accord avec le fonds d'investissement Apax Partners pour lui céder sa filiale mobile suisse Orange Communication ("Orange Suisse").

Même indifférence du marché à l'égard d'EDF, qui vient de conclure un accord en vue d'acquérir le producteur et distributeur d'énergie italien Edison au terme d'un long feuilleton, évolue sans tendance également (+0,05% à 18,42 euros).

Hors CAC 40, InfoVista s'est illustré en s'envolant de 42% à 4,96 euros pour sa reprise de cotation après l'annonce de son rachat par le fonds d'investissement américain Thoma Bravo au prix de 5,05 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI