Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Une conférence sur l'industrie prévue en octobre

Marché : Une conférence sur l'industrie prévue en octobre

Une conférence sur l'industrie prévue en octobreUne conférence sur l'industrie prévue en octobre

PARIS (Reuters) - Une conférence "grand format" sur l'industrie aura lieu en octobre avec pour objectif de redresser la compétitivité des entreprises françaises, a annoncé mercredi le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Le gouvernement a confié mardi à Louis Gallois, ancien président de la SNCF et d'EADS, une mission sur la compétitivité des entreprises pour préparer la mise en oeuvre de mesures avant fin 2012.

"Je pense que dès le mois d'octobre, on aura déjà un certain nombre d'éclairages", a dit le Premier ministre devant les membres de la Conférence nationale de l'industrie réunie à Bercy.

"Je vous donne rendez-vous pour une conférence en grand format", a ajouté Jean-Marc Ayrault, qui a ensuite précisé à Reuters que cette conférence aurait lieu en octobre.

"Le chantier qui est devant nous est lourd mais il est crucial et il déterminera en grande partie l'avenir de la France", a estimé le Premier ministre.

Selon le gouvernement, la part de l'industrie dans la richesse produite en France a diminué de 30% en 10 ans et celle de l'emploi industriel dans l'emploi total de 20%.

Depuis sa nomination, le gouvernement a fait face à l'annonce de nombreux plans sociaux dans le secteur industriel, dont les difficultés sont symbolisées par la possible fermeture de l'usine d'Aulnay de PSA Peugeot Citroën.

CHOC DE COMPÉTITIVITÉ

Louis Gallois, nouveau commissaire général à l'investissement chargé du Grand emprunt, a appelé samedi à un "choc de compétitivité" pour tenter d'inverser le recul de l'industrie française.

Il a évoqué plusieurs pistes, comme les taux intermédiaires de TVA, la CSG et la fiscalité des retraités.

Louis Gallois a succédé début juin à René Ricol, nommé fin 2009 pour gérer les 35 milliards d'euros consacrés aux "investissements d'avenir".

Le gouvernement compte beaucoup sur la création de la Banque publique d'investissement (BPI) afin de donner de nouveaux moyens aux petites et moyennes entreprises industrielles.

La BPI, un engagement de campagne de François Hollande, doit être opérationnelle en janvier 2013 et devrait se traduire par une profonde réorganisation des outils de financement public qui gravitent autour de la Caisse des dépôts.

Elle vise notamment à remédier aux difficultés de financement des petites et moyennes entreprises (PME), des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des "acteurs de l'économie sociale et solidaire", en proposant un guichet unique en région.

Le financement de cette banque passe par le doublement du plafond de dépôts du Livret développement durable (LDD), dont la Caisse des dépôts a la gestion.

L'un des premiers chantiers de Jean-Pierre Jouyet, dont la nomination à la tête de la Caisse des dépôts vient d'être approuvée par le Parlement, sera de superviser la mise en oeuvre la BPI.

Julien Ponthus, avec Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...