Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Ubs renoue avec un dividende en 2011 et réduit ses objectifs

Marché : Ubs renoue avec un dividende en 2011 et réduit ses objectifs

Ubs renoue avec un dividende en 2011 et réduit ses objectifsUbs renoue avec un dividende en 2011 et réduit ses objectifs

NEW YORK (Reuters) - UBS a annoncé jeudi qu'un dividende de 0,1 franc suisse par action serait versé au titre de l'exercice en cours, une première depuis 2007, la banque se refusant depuis cette année à tout paiement en espèces, préférant un versement sous forme d'actions au titre de son exercice 2008.

Lors de sa journée d'investisseurs, le numéro de l'industrie bancaire en Suisse a, comme prévu, révisé à la baisse son objectif de rendement des fonds propres, visant désormais un corridor en 12% et 17% d'ici 2013.

UBS avait déclaré fin juillet qu'elle abandonnait son objectif à moyen terme d'un bénéfice avant impôts de 15 milliards de francs mais n'avait rien dit sur l'objectif d'un rendement des fonds propres de 15% à 20%, ce que de nombreux analystes jugeaient à l'époque très ambitieux.

UBS vise désormais un ratio Tier 1 de 13% selon les normes de Bâle III.

La banque d'investissement sera mise au régime, UBS prévoyant de réduire de moitié ses actifs pondérés aux risques à 145 milliards de francs d'ici 2016, contre 300 milliards actuellement. La plus grosse partie sera bouclée en 2012, a dit le nouveau directeur général Sergio Ermotti lors de son allocution.

Ses effectifs passeront à 16.500 personnes d'ici la fin 2013 et à 16.000 à la fin 2016, contre 18.000 actuellement. Un porte-parole a précisé à Reuters que la contribution de la banque d'investissement a été revue à la hausse à 2.000 postes au lieu de 1.600 comme annoncé précédemment

Parmi les activités qui seront supprimées dans la banque d'investissement figurent le négoce macro-directionnel dans les produits à revenus fixes et devises (FICC) ainsi que le négoce d'actions en compte propre. La titrisation d'actifs et la produits structurés complexes dans les FICC seront également abandonnés.

En revanche, UBS va accroître son poids dans les situations spéciales et dans les matières premières, les deux dans les FICC, a précisé le directeur de la banque d'investissement Carsten Kengeter dans sa présentation.

Sa rivale Credit Suisse avait annoncé au début novembre que sa banque d'investissement allait accélérer son repositionnement et réduire de moitié d'ici à 2014 les actifs pondérés en fonction des risques dans les affaires Fixed Income pro forma Bâle 3.

Dans la gestion de fortunes, UBS vise une marge brute de 95-105 points de base par an ainsi qu'une une croissance de 3 à 5% des afflux d'argent net. En outre, le nombre de conseillers à la clientèle sera augmenté à 4.700 contre 4.252 actuellement.

Cette réorientation stratégique est le troisième volet d'un plan destiné à sortir la banque de la crise, après la nomination de Sergio Ermotti en remplacement d'Oswald Grübel comme directeur général et d'Axel Weber qui doit remplacer Kaspar Villiger à la présidence dès l'assemblée générale de 2012.

Pascal Schmuck, édité par Nathalie Olof-Ors

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...