Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La bourse de tokyo perd 1,7%, le nikkei soutenu à 9.400

Tokyo : La bourse de tokyo perd 1,7%, le nikkei soutenu à 9.400

Tokyo : la bourse de tokyo perd 1,7%, le nikkei soutenu à 9.400Tokyo : la bourse de tokyo perd 1,7%, le nikkei soutenu à 9.400

TOKYO (Reuters) - La crise de la dette grecque et les craintes pesant sur l'économie américaine ont touché les marchés japonais, qui ont clôturé jeudi en forte baisse.

L'indice Nikkei a perdu 1,70%, soit 163,04 points, à 9.411,28 et le Topix, plus large, a cédé 12,24 points (-1,48%) à 812,41.

Le Nikkei bénéficie toujours du support du seuil des 9.400 points, qui le soutient depuis le mois d'avril.

La forte baisse des cours du pétrole mercredi a fait chuter les valeurs liées à l'énergie. Le groupe pétrolier et gazier Inpex a ainsi perdu 3,75% à 565.000 yens.

Le secteur des matières premières est aussi en difficulté: le groupe de négoce Mitsubishi Corp a cédé 2,81% à 1.936 yens.

Itochu, qui a annoncé jeudi la prise de 20% des activités du groupe Drummond dans le charbon en Colombie, s'est replié de 2,44% à 799 yens.

Avec cette acquisition de 1,5 milliard de dollars, Itochu obtient les droits exclusifs sur l'exportation du charbon destiné à la production d'électricité, qui devrait se développer au Japon en raison de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima.

Le groupe d'informatique Toshiba a de son côté annoncé un partenariat avec l'américain Hewlett Packard dans les systèmes d'informatique à distance ("cloud computing") destinés aux réseaux des services collectifs tels que le gaz, l'eau, l'électricité ou les communications.

En baisse de 1,47% à 401 yens à la clôture, Toshiba surperforme donc le Nikkei.

Dans les pharmaceutiques, le laboratoire Takeda a souffert de la publication d'un rapport des autorités américaines faisant état d'un risque accru de cancer de la vessie en cas de prise pendant plus d'un an du traitement Actos contre le diabète.

La France et l'Allemagne avaient déjà suspendu la semaine dernière la vente de ce best-seller de Takeda pour des raisons similaires. Le titre a finit en recul de 1,89% à 3.640 yens.

Le secteur de l'acier a connu une séance positive, en raison de perspectives optimistes concernant la demande. Nippon Steel a clôturé en hausse de 0,84% à 239 yens.

Ayai Tomisawa, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI