Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,76% à cause de Sony

Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,76% à cause de Sony

Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,76%Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,76%

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,76% lundi, reprenant son souffle après quatre séances consécutives de hausse et avant la décision de politique monétaire de la Banque du Japon, attendue jeudi. L'indice Nikkei, qui avait fini vendredi à son meilleur niveau depuis le 2 février, a cédé 133,19 points à 17.439,30 et le Topix, plus large, est retombé de 5,67 points (0,40%) à 1.401,83.

"Nous avons connu 20 bonnes séances et nous sommes arrivés à un stade où l'indice (Nikkei) pourrait soit voir son élan brisé soit faire du surplace en attendant d'autres catalyseurs", a déclaré Martin King, co-directeur général chez Tyton Capital Advisors.

A ce stade de 2016, l'indice Nikkei accuse encore une perte de 8,4%, ce qui constitue la plus mauvaise performance des grandes places internationales.

Même s'il a regagné du terrain ce lundi face au dollar, le yen est non loin d'un creux de trois semaines par rapport au billet vert à la suite d'une information de l'agence Bloomberg disant que la Banque du Japon envisageait d'élargir sa politique de taux d'intérêt négatif à ses programmes de soutien au crédit.

Les constructeurs automobiles, fortement dépendants des exportations, ont tiré parti de l'accès de faiblesse du yen, avec notamment un gain de 1,23% de l'action Toyota et une hausse de 2,04% du titre Mazda.

L'action Sharp a bondi de 4,83%, inscrivant la plus forte hausse de l'indice Nikkei, portée par un article du journal Nikkei disant que le géant électronique allait développer des téléviseurs à bas coûts avec le taïwanais Foxconn, son nouvel actionnaire de contrôle.

Le titre Sony a en revanche plongé de 6,02%, baisse la plus prononcée du Nikkei, après que cet autre géant électronique a annoncé le report de l'annonce de ses prévisions pour l'exercice 2016-2017, qui vient de commencer, afin de mesurer l'impact du tremblement de terre et de ses répliques qui ont secoué le Japon il y a deux semaines.

Ces catastrophes naturelles ont entraîné l'arrêt de son usine de capteurs d'images, située dans le sud du pays.

Vendredi, Sony avait déjà perdu 1,73% après avoir révisé à la baisse sa prévision de bénéfice opérationnel pour l'exercice 2015-2016, clos le 31 mars.

(Joshua Hunt, Véronique Tison et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...