Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Tokyo : La bourse de tokyo finit en baisse de 0,22% sur fond de prudence

Tokyo : La bourse de tokyo finit en baisse de 0,22% sur fond de prudence

Tokyo : la bourse de tokyo finit en baisse de 0,22% sur fond de prudenceTokyo : la bourse de tokyo finit en baisse de 0,22% sur fond de prudence

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,22% jeudi, dans un climat d'aversion au risque à l'approche d'élections cruciales dimanche en Grèce et de la réunion du comité de politique de la Réserve fédérale américaine la semaine prochaine.

L'indice Nikkei a perdu 18,95 points à 8.568,89 points et le Topix, plus large, a cédé 0,78 point (0,11%) à 725,66 points.

Les traders constatent une activité ralentie à l'approche des élections législatives dimanche en Grèce, qui pourraient précipiter la sortie du pays de la zone euro.

"Le marché manque d'élan en ce moment car les investisseurs sont dans une position attentiste", commente Hiroyuki Fukunaga, directeur général d'Investrust.

"Si l'indice vedette (le Nikkei-NDLR) tombait sous son niveau du 4 juin ou progressait au-delà des 8.700 points, cela lui donnerait une direction, mais il est peu probable que cela se produise avant la semaine prochaine."

Le repli des ventes au détail aux Etats-Unis le mois dernier constitue en outre un nouveau signe de la fragilité de la reprise américaine qui inquiète les investisseurs.

"Ce sont là seulement les dernières statistiques moroses en provenance des Etats-Unis et c'est exactement ce genre de nouvelle qui focalise tant l'attention sur la réunion du FOMC (comité de politique de la Fed)", explique Makoto Kikuchi, notant que les investisseurs espèrent voir la Fed assouplir sa politique monétaire pour stimuler la première économie mondiale.

Aux valeurs, les sociétés exportatrices et automobiles ont accusé le coup, quoique Renesas Electronics ait bondi de près de 15% sur des informations de presse selon lesquels il s'apprête à bénéficier d'une ligne de crédit de 50 milliards de yens (500 millions d'euros).

Sophie Knight; Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...