Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Tensions sur les taux des pays périphériques

Marché : Tensions sur les taux des pays périphériques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les écarts de rendements se creusent entre les principaux marchés obligataires européens, alors que l'impasse politique en Grèce renforce l'inquiétude au sujet des dettes souveraines des pays périphériques de la zone euro.

Sur les taux à 10 ans, alors que l'allemand cède deux points de base à 1,52%, le français monte de cinq pb à 2,86%, l'italien prend dix pb à 5,55% et l'espagnol grimpe de 17 pb, juste au-dessus de la barre des 6%.

Comme on pouvait s'y attendre, les deux grands partis de gouvernement grecs ont été laminés dans les urnes dimanche, au profit de partis de gauche radicale et d'extrême droite hostiles aux mesures d'austérité.

'Nous ne disposons d'aucune information sur les développements en Grèce, où les négociations politiques se poursuivent encore ce jour, un manque de progrès qui pousse encore les rendements à la hausse', commente un professionnel basé à Londres.

Un économiste de Crédit Suisse considère cependant que l'échec vraisemblable de la formation d'un gouvernement conduira à de nouvelles élections le mois prochain, élections qui pourraient déboucher sur un gouvernement d'unité nationale destiné à renégocier le plan de sauvetage.

Les obligations françaises ne sont pas épargnées par le regain d'angoisse sur la Grèce, étant donnée l'exposition des banques hexagonales à ce pays. 'Si le gouvernement français devait recapitaliser l'une des banques du pays, ce serait un coup sévère porté à la situation budgétaire de la France', prévient-on chez Capital Spreads.

'Les différentes déclarations, notamment en provenance d'Allemagne, inquiètent clairement les investisseurs qui craignent des dissensions entre la France et l'Allemagne', note par ailleurs Aurel BGC après l'élection présidentielle française.

Celui-ci souligne notamment les propos du ministre de l'Écologie et vice-président de la CDU, Norbert Röttgen, pour qui 'l'Allemagne n'est pas là pour financer les promesses électorales des socialistes'.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI