Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Swatch vise une année record malgré la vigueur du franc suisse

Marché : Swatch vise une année record malgré la vigueur du franc suisse

Swatch vise une année record malgré la vigueur du franc suisseSwatch vise une année record malgré la vigueur du franc suisse

par Nathalie Olof-Ors et Silke Koltrowitz

BÂLE, Suisse (Reuters) - Swatch Group, le premier fabricant mondial de montres et de mouvements d'horlogerie, s'est dit mardi bien parti pour un nouveau record financier en 2011 en dépit de la vigueur du franc suisse.

"Nous sommes en bonne voie pour faire de 2011 une nouvelle année record", a déclaré Nayla Hayek, la présidente du conseil d'administration, lors de l'assemblée générale du groupe à Bâle.

"Nous ferons tout pour réaliser un tel exercice, et ce en dépit des deux facteurs aggravants que sont les effets de change négatifs et les contraintes en termes de capacités."

Selon Nick Hayek, le directeur général du groupe, un chiffre d'affaires proche de 7 milliards de francs (5,7 milliards d'euros) est envisageable cette année à taux de change comparables, a-t-il rappelé aux journalistes en marge de l'assemblée générale.

"Au taux de change actuel, cela va être difficile, a-t-il toutefois nuancé. "Le franc est clairement surévalué pour l'instant, il faut qu'il recule."

Le franc suisse a atteint des sommets contre l'euro en raison de son statut de valeur refuge, ce qui a alimenté un vif débat en Suisse sur son impact sur les industries exportatrices.

Nick Hayek a régulièrement pris position sur la vigueur du franc, mettant en garde contre les risques qu'elle fait courir à l'industrie horlogère et au tourisme.

L'action Swatch prenait environ 1% en milieu d'après-midi, surperformant son secteur en Europe.

En 2010, le groupe connu pour ses montres éponymes en plastique multicolore mais également pour les marques de prestige telles que Breguet et Blancpain, a réalisé un chiffre d'affaires de 6,44 milliards de francs.

"En monnaies locales, tout va bien. Tous les marchés sont forts, en Asie mais aussi en Amérique", a dit Nick Hayek, sans chiffrer les performances du premier trimestre.

Selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse, la valeur des exportations de montres a progressé de 32,1% sur un an en avril, pour atteindre 1,6 milliard de francs.

L'horlogerie suisse, qui bénéficie d'une forte demande des consommateurs chinois pour les montres de luxe, est désormais confrontée à des tensions au niveau de l'appareil de production, ce qui pourrait donner lieu à de nouveaux mouvements de fusions et acquisitions, notamment pour racheter des fournisseurs.

Swatch dispose de 7,1 milliards de francs de capitaux propres.

"Cette situation exceptionnelle en termes de capitaux propres et de liquidités met Swatch Group en position de saisir toutes les opportunités intéressantes qui pourraient se présenter en vue d'augmenter ses parts de marché et de renforcer sa présence", a déclaré Nayla Hayek aux actionnaires.

Edité par Pascal Schmuck et Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI