Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Swatch attend une forte croissance pour ses marques de prestige

Marché : Swatch attend une forte croissance pour ses marques de prestige

Swatch attend une forte croissance pour ses marques de prestigeSwatch attend une forte croissance pour ses marques de prestige

ZURICH (Reuters) - Blancpain, Breguet et Jaquet Droz devraient continuer à afficher une forte croissance cette année alors que la demande reste solide dans les marchés matures et progresse rapidement en Asie, a déclaré lundi le responsable des trois marques de prestige du groupe Swatch.

"Nous avons affiché des croissances de 20% à 45% sur les trois marques au premier semestre", a déclaré à Reuters Marc Hayek, lors d'un entretien téléphonique.

"La croissance est d'environ 45% pour Blancpain, celle de Breguet est à un niveau un peu inférieur mais proche tandis que celle de Jaquet Droz est plus proche de 20%. Et nous sommes confiants de pouvoir maintenir ce rythme pour le reste de l'année, a-t-il ajouté.

Malgré les turbulences, la crise de la dette en Europe et aux Etats-Unis et les inquiétudes sur la croissance mondiale, les exportations horlogères suisses ont bien résisté jusqu'à présent, continuant d'afficher une croissance à deux chiffres en juillet.

Ces inquiétudes ont toutefois poussé les investisseurs à se ruer sur le franc suisse, qui a battu record après record face au dollar et à l'euro, frôlant même la parité avec la monnaie unique, jusqu'à ce que la Banque Nationale Suisse (BNS) fixe un plancher à 1,20 franc face à la devise européenne la semaine dernière.

Marc Hayek, petit-fils de Nicolas Hayek, le fondateur du groupe horloger, s'est félicité de cette décision qu'il a qualifié de "courageuse".

"Quand la devise peut varier de 10% en une seule journée, on ne peut plus prendre de décision à long terme", affirme-t-il, soulignant que ce plancher améliore surtout la visibilité de l'industrie horlogère.

"Si le taux se stabilise, nous allons pouvoir commencer à planifier des hausses de prix," a-t-il indiqué.

Mark Hayek a précisé qu'il n'avait pas pu augmenter les prix tant que l'évolution des changes était incertaine.

Après une hausse de 10%, il prévoit d'augmenter à nouveau les prix de 5% à 8% pour compenser les hausse de coûts.

Au cours des derniers mois, le secteur de l'horlogerie a été confronté simultanément à la hausse du franc suisse et des matières premières comme l'or, considérés comme valeurs refuges.

Les diamants sont désormais parmi les pièces les plus difficiles à trouver, a ajouté Marc Hayek, soulignant que les mois d'attentes peuvent s'accumuler sur les pièces de très grande qualité nécessitant les plus belles pierres.

"Même en étant prêt à payer, on ne trouve les trouve pas", a-t-il déploré.

Nathalie Olof-Ors

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI