Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Stress tests réussis pour les banques françaises

Marché : Stress tests réussis pour les banques françaises

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'Autorité de Contrôle prudentiel (ACP), adossée à la Banque de France, annonce que les banques françaises ont passé avec succès les stress tests européens.

L'ABE (Autorité Bancaire Européenne) et les autorités de supervision nationales, dont l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), viennent de terminer un nouvel exercice de stress test destiné à évaluer la robustesse du système bancaire européen avec 90 banques, qui représentaient plus de 60% de l'ensemble des actifs du secteur à fin 2010 et près de 80% pour la France.

Pour précisions, les stress tests européens sont fondés sur des scénarios de crise élaborés en lien avec la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) et les hypothèses retenues ont été adaptées à la situation de chaque pays.

Ils ont permis de tester les principaux risques auxquels le secteur bancaire est exposé, les établissements étant jugés sur leur capacité à maintenir un ratio 'Core Tier 1' supérieur à 5%, même dans le scénario le plus adverse.

Cet exercice s'inscrit dans le prolongement de celui mené en 2010 par le CEBS mais des changements importants ont été introduits cette année.

'Tout d'abord, les scénarios ont été enrichis, afin de prendre en compte l'ensemble des risques pesant sur le secteur bancaire. À ce titre, une attention particulière a été apportée à la capacité des banques à faire face à la hausse des risques souverains dont l'impact est mesuré de manière directe par des pertes significatives sur les portefeuilles de négociation, et de manière indirecte via la hausse de leurs coûts de financement mesurés sous des hypothèses très conservatrices', souligne l'ACP.

En France, BNP Paribas, Société Générale, Groupe Crédit Agricole et Groupe BPCE, sont les quatre groupes impliqués dans l'exercice.

'Ils ont passé le test avec succès et se comparent favorablement avec leurs pairs européens', indique l'ACP.

Le résultat final affiche un ratio de 'Core Tier 1' agrégé sur les quatre établissements de 7,5% dans le scénario le plus défavorable, soit un niveau très supérieur au seuil de 5% retenu dans le cadre du stress.

Commentant les résultats des banques françaises, Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'Autorité de Contrôle prudentiel indique que 'ces bons résultats s'expliquent par une gestion rigoureuse des risques, mais également par le modèle universel des banques françaises, dont la résilience a été prouvée durant la crise. En particulier, la diversification de leurs activités et de leurs sources de financement leur évite d'être exposées au ralentissement économique comme à des chocs plus spécifiques, tout en continuant à générer des revenus réguliers'.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...