Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : S&p pourrait retirer à six pays de la zone euro leur aaa

Marché : S&p pourrait retirer à six pays de la zone euro leur aaa

S&p pourrait retirer à six pays de la zone euro leur aaaS&p pourrait retirer à six pays de la zone euro leur aaa

NEW YORK (Reuters) - Standard & Poor's a prévenu la France, l'Allemagne et les quatre autres pays de la zone euro notés "AAA" qu'ils pourraient être déclassés dans les prochains 90 jours en raison de l'aggravation de la crise de la dette, rapporte lundi le Financial Times.

D'après le site internet du quotidien, qui ne cite pas de sources, l'agence de notation devrait placer ce lundi ces six pays - qui comprennent également l'Autriche, la Finlande, le Luxembourg et les Pays-Bas - sous surveillance avec implication négative.

Un porte-parole de S&P a refusé de commenter l'article du Financial Times.

Le quotidien Les Echos rapporte pour sa part, dans son édition datée de mardi, que les six pays concernés ont été prévenus lundi de la décision de S&P.

Une mise sous surveillance avec implication négative signifie que S&P est en train de revoir les notes attribuées aux pays concernés et qu'elle pourrait décider de les baisser dans les trois mois à venir.

Selon le Financial Times, S&P a dit aux six pays concernés qu'elle terminerait sa revue des notes "le plus vite possible", après une semaine jugée cruciale pour l'Europe qui se terminera par un sommet européen jeudi et vendredi.

La mise sous surveillance de S&P, si elle était avérée, interviendrait le jour où Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont annoncé un accord franco-allemand "complet" sur le renforcement de la gouvernance de zone euro, passant par la rédaction d'un nouveau traité dès le mois de mars.

"Nous pensons que l'absence de progrès des dirigeants européens pour contrôler l'étendue de la crise financière pourrait être le reflet de faiblesses structurelles dans le processus de prise de décision au sein de la zone euro et de l'Union européenne", a dit S&P aux six pays concernés, selon le FT.

Le 23 novembre dernier, après Moody's et Standard and Poor's, la troisième grande agence de notation, Fitch, a estimé qu'une éventuelle aggravation de la crise dans la zone euro pourrait menacer la note "triple A" de la France.

Walter Brandimarte, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI