Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

Marché : S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euroS&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

PARIS (Reuters) - Standard & Poor's a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique pour la zone euro, à 1,7% pour cette année et 1,5% pour 2012, et estime qu'une rechute en récession peut être évitée même si les risques s'accroissent.

L'agence de notation s'attend à que la Banque centrale européenne (BCE) ne relève pas ses taux d'intérêt avant la fin du premier trimestre 2012 et à ce que la Banque d'Angleterre maintienne son taux directeur à 0,5% jusqu'au deuxième semestre 2012, pour le relever à 1% d'ici la fin de l'an prochain.

S&P prévoyait jusqu'à présent pour la zone euro une croissance de 1,9% en 2011 et 1,8% en 2012.

"Nous continuons à penser qu'un véritable 'double creux' ('double dip') sera évité grâce au maintien de sources de croissance, même si nous reconnaissons que les risques baissiers sont significatifs", écrit Jean-Michel Six, économiste Europe de S&P. "En particulier, nous suivrons de près l'évolution de la demande des consommateurs sur les prochains trimestres."

De son côté, le Fonds monétaire international devrait abaisser le mois prochain ses prévisions de croissance, a rapporté lundi l'agence de presse italienne Ansa. Pour la zone euro, le FMI n'attend plus que 1,9% de hausse du PIB en 2011 et 1,4% en 2012.

La prévision de S&P pour l'Allemagne est abaissée à 2% en 2012 au lieu de 2,5%, et celles pour la France à 1,7% en 2011 et 2012 au lieu de 2,0% et 1,9% respectivement.

Le gouvernement français a abaissé la semaine dernière ses prévisions à 1,75% en 2011 comme en 2012 et annoncé 12 milliards d'euros de mesures de recettes et d'économies pour réduire son déficit public dans la proportion prévue.

Selon S&P, l'économie britannique devrait croître de 1,3% en 2011 et 1,8% en 2012 (au lieu de 1,5% et 2,0%) et l'économie espagnole de 1,0% en 2012 au lieu de 1,5%.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI