Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Satisfaction après la décision de karlsruhe

Marché : Satisfaction après la décision de karlsruhe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés font état de leur satisfaction après la décision -certes sans surprise- des 'sages' de Karlsruhe mais pas de vent d'euphorie comme celui qui s'était levé jeudi dernier à la fin de la conférence de presse de Mario Draghi.

Il est vrai que les places européennes avaient progressé par anticipation de +1% la veille, un peu à contre-courant des fondamentaux et de l'actualité du jour. Au total, les indices engrangent entre +1,5% et +2% en 48H, ce qui peut tout de même s'apparenter à un petit 'coup de chapeau'.

Le CAC40 gagne +0,5% (contre +1% ce matin vers 10H15) et l'Euro-Stoxx50 +0,4% (après une hausse qui avait atteint +1,2% juste après l'annonce du feu vert conditionnel de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe au MES.

Les indices US rouvrent comme prévu en hausse ce mercredi, le Dow Jones gagne +0,25% à 13.360 et le 'S&P' +0,35% à 1.439.

Les opérateurs se montrent relativement confiants à la veille de l'intervention jugée presque certaine de la Fed en faveur de la croissance. Les plus prudents espèrent au moins la mise en place d'un programme de rachat de MBS, dérivés de créances immobilières qui encombrent les bilans des banques US.

Le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) s'ouvre ce mercredi et devra annoncer ses décisions demain soir, bien après la clôture des marchés européens.

'Les investisseurs attendent une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif (planche à billet) en matière de politique monétaire... mais il n'est pas certain que le timing choisi par la Fed pour sortir un nouveau plan soit celui de jeudi', estime Barclays Bourse.

En attendant, les opérateurs ont pris connaissance à 14H30 des prix à l'importation pour août (-0,2%): il reste à découvrir l'évolution des stocks hebdomadaires de pétrole.

En France, l'Insee a annoncé ce matin que l'indice des prix à la consommation (IPC) avait augmenté de 0,7 % en août 2012, après une baisse de 0,4 % en juillet. Sur un an, l'indice progresse de 2,1 % (+1,9 % en juillet).

Le déficit de la balance des transactions courantes de la France s'établit à -2,5 milliards d'euros en juillet après -4,8 milliards en juin, selon les données CVS-CJO de la Banque de France.

Du coté des valeurs, Crédit Agricole garde la tête du CAC40 avec un gain de 5,6%, aidé par Crédit Suisse qui relève son opinion de 'sous-performance' à 'neutre', principalement en raison de sa sortie probable de Grèce avec le processus de cession d'Emporiki.

Plus largement, c'est l'ensemble des valeurs financières qui profite de la décision de justice allemande : Société Générale grimpe de 1,2%, BNP Paribas de 0,4% et hors CAC40, Natixis s'envole de 6,3%.

Peugeot vient de s'installer en 'pole position' avec +6,5%, la 3ème place revient à Lafarge (+4,4%) et la 4ème à GDF Suez qui gagne 2,5% à 19,9 euros : selon le Figaro, le groupe énergétique a demandé une nouvelle augmentation sensible de ses tarifs gaziers résidentiels en France.

Côté replis, LVMH poursuit sa consolidation (-1,6%), EADS recule de -1,5%, ainsi que Safran, un autre exportateur (la force de l'Euro qui franchit 1,29$ n'est pas un atout).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI