Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Salaires et effectifs prévus en hausse en 2012

Marché : Salaires et effectifs prévus en hausse en 2012

Salaires et effectifs prévus en hausse en 2012Salaires et effectifs prévus en hausse en 2012

PARIS (Reuters) - Les salariés français devraient voir leur rémunération augmenter d'environ 3% en moyenne en 2012 mais l'aggravation récente de la crise de la dette pourrait remettre en cause ces prévisions, montre lundi l'enquête annuelle du cabinet spécialisé Mercer.

Après une hausse médiane de 2,5% cette année, conforme aux anticipations initiales, le pouvoir d'achat des salariés français devrait donc poursuivre sa lente progression, à moins que la crise ne force les employeurs à revoir leur politique.

Mercer souligne en effet que son enquête a été achevée en juillet, donc avant les derniers rebondissements de la crise de la dette et l'accélération de la baisse des marchés financiers. Et que les sociétés recontactées plus récemment se montrent plus prudentes.

Ainsi, explique Bruno Rocquemont, responsable des enquêtes de rémunération Mercer, "les entreprises pourraient être amenées à réduire leurs budgets de révision salariale de l'ordre de 0,5 point durant l'automne et sont encore très minoritaires, à ce jour, à envisager l'option du gel des salaires".

"Nos prévisions d'évolution des effectifs pourraient, elles aussi, être impactées par cette crise", ajoute-t-il.

Le nombre d'entreprises prévoyant de réduire leurs effectifs l'an prochain est pour l'instant revenu à 7%, soit son niveau d'avant la crise de 2008, tandis que 28% pensent les augmenter.

La légère accélération des hausses de salaires en vue pour 2012 s'accompagne d'une quasi-disparition des mesures de gel des salaires et d'un retour des prévisions aux niveaux habituels avant la crise de 2008.

Seules 4% des entreprises interrogées prévoient de geler les rémunérations de leurs ouvriers ou de leurs cadres dirigeants alors qu'en 2011, 7% de ces derniers auront vu leurs salaires gelés.

L'enquête annuelle du cabinet porte sur 134.000 salariés de 329 entreprises, principalement des filiales françaises de grands groupes internationaux.

Marc Angrand, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI