Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Saab rejette les contrats d'investissement de youngman

Marché : Saab rejette les contrats d'investissement de youngman

Saab rejette les contrats d'investissement de youngmanSaab rejette les contrats d'investissement de youngman

AMSTERDAM (Reuters) - Le constructeur automobile Saab a annoncé dimanche soir avoir renoncé à l'accord d'investissement de 245 millions d'euros étudié avec les chinois Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pangda Automobile.

Cette décision jette de nouveau le doute sur l'avenir de la marque suédoise, propriété du groupe Swedish Automobile (Swan), qui avait signé en juin un protocole d'accord prévoyant l'entrée au capital par Youngman et Pangda en échange d'un montant combiné de 245 millions d'euros.

Les deux groupes chinois n'ayant pas confirmé leur engagement, Saab a annoncé avoir mis fin au projet.

"Pangda et Youngman ont soumis à Swan les 19 et 22 octobre certains propositions conditionnelles en vue d'une transaction alternative prévoyant le rachat de 100% des actions Saab Automobile, ce qui est inacceptable pour Swan", a annoncé le groupe basé aux Pays-Bas.

Le suédois précise de son côté que des discussions sont toujours en cours entre les différentes parties.

Jeudi dernier, Swedish Automobile a reçu une bouée de sauvetage de la part d'un fonds d'investissement américain, North Street Capital, qui a apporté 10 millions de dollars en capitaux ainsi qu'un prêt de 60 millions de dollars pour financer l'activité de Saab.

Un tribunal suédois a déclaré la semaine dernière qu'il avait reçu une demande de sortie de Saab du régime de protection des créanciers, dans lequel il se trouve depuis le 21 septembre.

Le titre Swedish Automobile plonge de 11,11% à 0,72 euro à la Bourse d'Amsterdam peu après 08h30 GMT. L'action avait cédé 23,5% dans les tous premiers échanges.

Saab est allé de crise en crise cette année. Il a fermé en avril, incapable de payer ses fournisseurs à qui il doit plus de 150 millions d'euros. En août, il n'a plus été à même de payer les salaires.

Saab avait été racheté par Spyker, devenu depuis Swedish Automobile, à General Motors début 2010, alors qu'il sortait d'une autre période de dépôt de bilan.

La marque Spyker a été rachetée par North Street Capital. Ce fonds d'investissement est dirigé par Alex Mascioli, réputé pour être passionné d'automobile.

Bureaux de Stockholm et Amsterdam, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI