Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Rpt-les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Rpt-les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Rpt-les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisRpt-les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en baisse de 2,83% à 3.098,37 points, un plus bas de près de quatre mois, ayant pâti des incertitudes après le premier tour de l'élection présidentielle en France et face à l'échec des discussions budgétaires aux Pays-Bas, qui rend très probable des législatives anticipées.

* Les valeurs CYCLIQUES ont chuté, après des statistiques mitigées en provenance de Chine et des indicateurs PMI de l'activité en Europe jugés décevants, notamment en Allemagne.

ARCELORMITTAL a chuté de 5,33% à 12,245 euros, alors qu'UBS a abaissé son objectif de cours de 21,5 à 17 euros.

RENAULT a reculé de 5,06% à 33,700 euros. Day-By-Day est passé négatif sur le titre d'un point de vue graphique, avec un objectif de 33,35 euros.

LAFARGE a perdu 5,48% à 27,840 euros et SCHNEIDER 4,82% à 45,100 euros, avec un indice européen en baisse de 3,74%, plus forte baisse sectorielle.

* Les FINANCIÈRES ont pesé sur la cote, affectées par les incertitudes politiques en France et aux Pays-Bas, qui ont fait monter d'un cran l'inquiétude autour de la dette en zone euro.

* CRÉDIT AGRICOLE a perdu 4,47% à 3,572 euros, SOCIETE GENERALE 3,90% à 16,625 euros, BNP PARIBAS 4,07% à 28,400 euros, NATIXIS 8,18% à 2,122 euros et DEXIA 10% à 0,18 euro. L'indice sectoriel en Europe a abandonné 2,95%.

AXA a lâché 4,86% à 10,175 euros.

* STMICROELECTRONICS s'est effondré de 13,80%, accusant la plus forte baisse du SRD après la présentation par ST-Ericsson, sa coentreprise en difficulté avec le suédois Ericsson (-4,42%), d'un plan de redressement prévoyant le transfert de son activité processeurs à sa maison mère franco-italienne, des réductions d'effectifs supplémentaires et la diminution du nombre de ses sites.

* DANONE affiche la seule hausse du CAC, avec un gain de 1,34% à 53,130 euros, après avoir perdu 3,55% vendredi. Les investisseurs ont été soulagés par l'annonce de la reprise par Nestlé du pôle de nutrition infantile de Pfizer, un rachat à 11,85 milliards de dollars, pour lequel le groupe français était aussi sur les rangs.

* EDF a également bien résisté à la baisse du marché, avec une petite perte de 0,16% à 15,200 euros, alors qu'Oddo est passé à l'achat sur la valeur.

* SAFRAN a également limité la casse, avec une perte de 0,12% à 25,000 euros, alors que Deutsche Bank est passée à l'achat sur le titre.

* ESSILOR (-0,34% à 63,810 euros) a aussi résisté, alors qu'UBS est passé à l'achat sur le titre, avec un objectif de cours porté de 56 euros à 77 euros.

* GEMALTO a avancé de 0,40%, l'une des deux seules hausses du SBF 120 avec Danone, à 52,090 euros. Deutsche Bank a relevé son objectif de cours de 47 à 70 euros sur la valeur et reste à l'achat.

Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...