Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Roche déçoit au 1er trimestre, mais confirme ses prévisions

Marché : Roche déçoit au 1er trimestre, mais confirme ses prévisions

Roche déçoit au 1er trimestre, mais confirme ses prévisionsRoche déçoit au 1er trimestre, mais confirme ses prévisions

ZURICH (Reuters) - Le suisse Roche a ouvert jeudi la saison des résultats trimestriels des géants de la pharmacie en annonçant un chiffre d'affaires légèrement inférieur aux attentes du marché.

Les ventes ont reculé de 9% à 11,1 milliards de francs (8,51 milliards d'euros) au premier trimestre, mais restent stables en monnaies locales, a fait savoir le groupe bâlois, précisant que les effets de change avaient affecté négativement ses comptes à raison de 1,1 milliard de francs.

Roche a accusé une nouvelle déconvenue avec l'Avastin, son deuxième médicament le plus important en termes de ventes, celles-ci accusant un repli de 6% à 1,42 milliard de francs.

Cette contre-performance, combinée au recul de moitié des ventes de Tamiflu, s'est répercutée sur le chiffre d'affaires de la division Pharmacie qui s'est contracté de 10% à 8,71 milliards et de 2% en monnaies locales.

Les ventes de la division Diagnostics ont reculé de 4% à 2,4 milliards de francs, mais enregistrent une progression de 6% en monnaies locales.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires trimestriel de 11,36 milliards, dont 8,84 milliards pour la division Pharmacie et 2,52 milliards pour la division Diagnostics.

Pour l'ensemble des analystes, à l'image de Thomas Maul à la DZ Bank, les chiffres sont "quelque peu décevants, principalement en raison des effets de change et d'Avastin".

Pour Karl-Heinz Koch, analyste chez Helvea, "les tendances de produits sont mitigées, avec Avastin qui montre une érosion rapide en traitement contre le cancer du sein".

Roche a confirmé ses prévisions pour l'exercice, anticipant une croissance des ventes pour le groupe et pour la division Pharmacie dans le bas de la fourchette à un chiffre en excluant le Tamiflu.

La division Diagnostics devrait en revanche croître plus rapidement que le marché et le bénéfice par titre rapporté aux activités de base devrait afficher une croissance dans le haut de la fourchette à un chiffre à taux de change constant.

Le directeur général Severin Schwan a déclaré lors d'une téléconférence que le groupe était bien parti pour atteindre ses objectifs d'économies, mais que les ventes de Tamiflu restaient très difficiles à estimer.

Il s'attend également à ce que les coûts en recherche et développement restent stables, voire reculent légèrement.

Vers 08h40 GMT, le bon de jouissance Roche reculait de 0,98% à 131,80 francs pendant que l'indice suisse des valeurs vedettes grappillait 0,27%. L'indice européen de la pharmacie prenait 0,06%.

Pascal Schmuck, édité par Robin Bleeker et Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...