Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Repli de l'euro après la dégradation du portugal

Marché : Repli de l'euro après la dégradation du portugal

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le mouvement de recul de la monnaie unique européenne se poursuivait ce midi après qu'une agence de notation ait de nouveau dégradé la dette du Portugal. L'euro cède ce matin 0,51% à 1,4345 dollar et se replie dans des proportions similaires face au franc suisse (- 0,47% à 1,2072) et au yen (- 0,59% à 116,2).

Ce matin, comme le rappellent les cambistes de Pictet & Cie, “Moody's a abaissé la note du Portugal de Baa1 à Ba2, créant par la même occasion une nouvelle source d'inquiétudes pour les investisseurs quant à l'euro”. L'agence pointe du doigt 'le risque croissant pour le Portugal de devoir faire appel à un second plan de financement'.

Selon Aurel BGC, “le pays entre dans la catégorie 'speculative grade' car l'agence de notation considère qu'il aura besoin d'un deuxième plan d'aide.”

Les spécialistes ajoutent que “l'évolution dans l'approche de l'Union européenne concernant son soutien financier représente une donnée importante pour le Portugal. Cela montre un risque accru concernant le fait que la participation du secteur privé soit fixée comme un pré-requis dans le cadre d'un futur plan d'aide pour le Portugal. L'agence devrait donc se montrer nettement plus sévère face aux pays demandant l'aide de l'Europe.”

L'embellie sur l'euro causée par les votes du parlement grec sur de nouvelles mesures d'austérité et la dissipation d'un défaut de la Grèce semble se dissiper.

Les analystes de la banque suisse estiment d'ailleurs qu'il s'agit d'une tendance lourde : “l'IFI (Institut de Finance Internationale) présidera mercredi une réunion sur la Grèce, en présence de représentants des autorités officielles et de créanciers privés (ils pourront ajouter le Portugal à leur programme...). Cette réunion est le prolongement des discussions techniques qui ont déjà eu lieu jusqu'à présent. Comme nous pouvons le constater, la saga grecque n'est pas terminée et les dangers restent omniprésents pour la zone euro si la Grèce venait à faire défaut.”

L'euro n'a plus non plus pour lui la dynamique de hausse des taux : après un premier relèvement de 1 à 1,25% au printemps où l'inflation grimpait, les investisseurs doutent maintenant que la BCE n'augmente de nouveau son taux directeur. L'écart avec le dollar US pourrait donc cesser de se creuser.

Sur l'agenda statistique européen de la matinée, on a appris que les commandes à l'industrie d'Allemagne avaient grimpé de 1,8% en mai 2011, alors que les analystes s'attendaient à une petite baisse (- 0,5% environ).

Cet après-midi aux Etats-Unis, on attend notamment l'indice ISM des services pour juin (prévision : 53,7 ; précédent : 54,6).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...