Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Rechute du marché automobile en France en mai, Renault en berne

Marché : Rechute du marché automobile en France en mai, Renault en berne

-10,3% sur le marché des voitures particulières neuves-10,3% sur le marché des voitures particulières neuves

(Tradingsat.com) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté à nouveau de plus de 10% en mai, après avoir plutôt bien résisté le mois précédent (-5,2%), a fait savoir lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Le Groupe Renault a vu ses ventes plonger de 16,5% en dépit de la bonne résistance de sa marque low-cost Dacia (+0,4%), tandis que PSA Peugeot Citroën a limité son recul à -8,2% avec 45 244 immatriculations enregistrées sur la période.

La marque Renault a immatriculé 24 005 véhicules sur le mois, pour une part de marché de 16,2% (-2 points). Cette baisse résulte de contraintes industrielles passagères liées au lancement en Europe de Captur et au succès de nos nouveaux modèles, Nouvelle Clio et Nouvelle Sandero, et de la décision de Renault de diminuer sensiblement les immatriculations à loueurs courte durée peu profitables (-2 800 unités).

Avec 7 317 immatriculations en mai et 44 456 au cumul, Nouvelle Clio garde la tête du marché français à fin mai, a précise Renault dans un communiqué.

Captur confirme son bon démarrage en commande. En cours de lancement dans le reste de l’Europe, la montée en cadence des immatriculations en France est progressive avec 2 660 immatriculations en mai.

Au cumul, Twingo, Nouvelle Clio, Mégane et Scénic restent en tête de leurs segments respectifs.

Avec 2 830 immatriculations à fin mai, ZOE, véhicule électrique le plus vendu en France, représente 73 % du marché des VP électriques.

Avec 6 832 véhicules immatriculés en mai, Dacia gagne 0,5 point de marché et confirme sa 5ème place au cumul. La marque est portée par le succès continu de Nouvelle Sandero, véhicule le plus vendu à clients particuliers en France, avec 3 578 immatriculations en mai.

Bernard Cambier, Directeur Commercial France de Renault, a déclaré : "Notre performance en mai n’est pas satisfaisante. Mais elle ne reflète pas la réalité de notre activité commerciale : nos commandes restent soutenues et progressent par rapport à l’année dernière. Le lancement de Captur en Europe et le succès de Nouvelle Clio et Nouvelle Sandero génèrent des contraintes industrielles temporaires. Ce trou d’air devrait rapidement se résorber, permettant d’aligner nos immatriculations sur notre niveau de performance commerciale en commandes."

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...